En vacances, près d'un Belge sur deux est en manque de frites

 En vacances, près d’un Belge sur deux est en manque de frites
En vacances, près d’un Belge sur deux est en manque de frites - © nito100 - Getty Images/iStockphoto

Les vacances approchent à grands pas. À l’étranger, il faut parfois renoncer à certaines de nos habitudes belges. Nous avons interrogé 1000 Belges et obtenu des résultats surprenants : près de la moitié déclare que les vraies frites belges leur manquent lors de leurs vacances.

 

Les frites manquent davantage aux Belges que le chocolat ou la bière

44,6% des Belges sont en manque de frites durant leur séjour à l’étranger. Les plus touchés sont les hommes francophones de moins de 34 ans. L’enquête révèle que les Belges peuvent plus longtemps se passer de chocolat belge que de frites belges. Cette différence se remarque particulièrement chez les hommes interrogés : lors de vacances à l’étranger, à peine un homme sur cinq déclare être en manque de chocolat belge, alors que 48,7% d’entre eux affirment être en manque de frites belges. Tout aussi surprenant, la bière belge ne semble pas vraiment leur manquer à l’étranger.

Cinq Belges sur dix considèrent que manger des frites est le meilleur moment de leur retour de vacances. Pour la moitié d’entre eux, c’est même la première chose qu’ils font quand ils rentrent au pays. 

En effet, plus de la moitié des Belges interrogés jugent qu’on ne peut pas manger de bonnes frites à l’étranger. 

Les femmes, plus que les hommes, sont convaincues qu’il n’y a qu’en Belgique qu’on trouve des frites aussi savoureuses.

 

Enquête menée dans le cadre d'un concours mené par Lutosa qui rapatrie cet été (sous conditions) des Belges en vacances à l’étranger, à l’aide d’un numéro d’appel spécial.