Coronavirus : quelques astuces pour se sentir moins malheureux pendant la pandémie

Coronavirus : quelques astuces pour se sentir moins malheureux pendant la pandémie
Coronavirus : quelques astuces pour se sentir moins malheureux pendant la pandémie - © Malte Mueller - Getty Images/fStop

Le bonheur des ménages est en berne. La deuxième vague de coronavirus aura entamé le moral des Belges encore plus que lors du premier confinement. Alors que peut-on faire à note échelle pour tenter de tenir jusqu’à un retour de la vie (plus ou moins) normale ?

Comme on vous l’expliquait récemment, une grande étude menée par l’UGent et NN, a montré que le bonheur des Belges n’était pas au beau fixe depuis la deuxième vague et toutes les mesures qui empêchent la propagation du coronavirus mais qui empêchent également le bonheur et la santé mentale.

Si l’enquête donnait des recommandations aux politiques sur leur manière de communiquer et les mesures à prendre pour sauver le moral des Belges, ils proposent également quelques astuces pour tenir le cap à l’échelle personnelle.

Voici quelques conseils :

  • Entretenir vos contacts sociaux protège contre la solitude : laissez des messages vocaux aux personnes qui vous manquent, envoyez des cartes postales ou des lettres, demandez aux enfants de faire des dessins pour leurs grands-parents, soignants, enseignants, etc. Vous pouvez aussi faire des câlins (en suivant les mesures de sécurité).

  • Réduisez la solitude autour de vous : appelez une personne seule, écrivez des lettres aux résidents de maisons de repos et de soins, faites les courses d’une personne qui ne peut pas le faire, etc.

  • Investissez-vous dans les choses qui donnent un sens à votre vie et contribuez au bonheur d’autrui : cela peut se faire de différentes manières, par exemple en se montrant agréable, chaleureux et respectueux. Cela ne coûte rien mais reste essentiel pour notre bonheur. Surtout dans une société où la délation est de plus en plus commune.

  • Restez attentif (-ve) aux signaux de solitude, pour vous-même et pour votre entourage, et n’hésitez pas à en parler. Ne vous laissez pas tomber dans un trou noir petit à petit, écoutez votre corps et votre moral.

  • Consacrez tous les jours au moins une heure à des activités qui apportent un certain calme : exercices de respiration, méditation, pleine conscience, yoga, puzzles, dessin, etc. Il existe de nombreuses vidéos sur Youtube pour vous guider et vous apprendre la méditation ou le yoga.

  • Essayez autant que possible de faire de l’exercice et de garder une alimentation saine. N’hésitez pas à danser (même n’importe comment), cela libère des hormones du bonheur dans votre cerveau et vous remontera le moral.

Courage à tous, avec de la compassion et du respect, on y arrivera !