Check-up de rentrée : cap sur la naturopathie

Check-up de rentrée : cap sur la naturopathie
Check-up de rentrée : cap sur la naturopathie - © Anna-Ok - Getty Images/iStockphoto

Aujourd'hui, zoom sur la naturopathie, qui connaît la plus forte progression en termes de recherches sur Internet, puisque celles-ci ont triplé depuis 2013 selon le baromètre Pages Jaunes Santé 2016.

 

Qu'est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie a été reconnue en 1997 par le Parlement européen comme médecine non conventionnelle. L'OMS l'a reconnue en 2001 comme une pratique de médecine traditionnelle, au même titre que la médecine chinoise et l'ayurveda. À l'origine, il s'agit d'une médecine de prévention dont le but est de renforcer les mécanismes de défense immunitaire, et de changer les habitudes de vie qui sont sources de déséquilibres ou de maladies. 

 

Pourquoi consulter un naturopathe ?

Le naturopathe travaille principalement à restaurer l'énergie et la vitalité de la personne, en utilisant des solutions exclusivement naturelles. La discipline vise donc à renforcer l'immunité, à stimuler les mécanismes de défense du corps. La naturopathie est particulièrement recommandée en cas de fatigue chronique, de surpoids, de problèmes digestifs ou ORL, de migraines ou de troubles du sommeil. 

 

Comment se déroule une séance ?

Le naturopathe consacre environ 1h30 à la première séance afin de recueillir des informations détaillées concernant votre problématique et votre mode de vie (alimentation, sommeil, climat relationnel et familial, activité physique). L'objectif est d'établir un "programme d'hygiène de vie" à l'issue de ce premier entretien. Conseils en nutrition, prise de compléments alimentaires ou de plantes, techniques de relaxation et de gestion du stress composent la feuille de route. Il faut compter entre une à trois séances, selon la pathologie.

 

Comment choisir son praticien ? 

Vous pouvez retrouver la liste des praticiens agréés dressée par l'Union des Naturopathes de Belgique (UNB), qui vous garantira un praticien ayant reçu son diplôme d'une des écoles qu'elle reconnaît, ce qui garantit un nombre d'heures de formation minimum.

 

Combien coûte une séance ?

Généralement, le coût d'une séance se situe entre 65 et 90 euros, non remboursés par la Sécurité sociale.