Une femme sur trois n'est pas épanouie sexuellement

il existe un lien étroit entre bonheur dans la vie sentimentale, et épanouissement au lit.
il existe un lien étroit entre bonheur dans la vie sentimentale, et épanouissement au lit. - © Vasyl Dolmatov - Getty Images/iStockphoto

Des chiffres français qui trouveraient surement échos dans notre plat pays.

Avec 31% de femmes frustrées, les Françaises arrivent en tête des femmes européennes les moins comblées sexuellement, selon un sondage Ifop réalisé à l'occasion de la journée mondiale de l'orgasme ce venredi 21 décembre. A l'inverse les néerlandaises affichent le taux le plus élevé de satisfaction avec 38% de femmes comblées.

Ce sondage prouve qu'il existe un lien étroit entre bonheur dans la vie sentimentale, et épanouissement au lit. 28% des Françaises se disent insatisfaites de leur couple. Les Néerlandaises sont loin derrière, puisque seuls 16% expriment leur mécontentement de la vie à deux.

Avoir des expériences sexuelles ratées peut pousser les femmes à ne pas réitérer, 31% des Françaises affirment ainsi ne pas avoir eu de relations sexuelles les quatre semaines précédant le sondage, et 28% ont couché moins d'une fois par semaine.

 

Les résultats du sondage tendent globalement à démontrer que c'est plutôt dans les pays où la sexualité orale est la plus développée que les femmes sont les plus satisfaites. Aux Pays-Bas, le 69 est pratiqué par 84% de la population.

47% des Françaises affirment avoir déjà été pénétrée analement, elles arrivent ainsi en tête de classement. Cette pratique est pourtant loin d'être celle qui développe le plus facilement un orgasme féminin. Une pratique qui pourrait donc jouer dans la baisse de satisfaction sexuelle des femmes.

 

Pour François Kraus, directeur des départements politique et actualité de l'Ifop, ce taux important d'insatisfaction sexuelle des Françaises tiendrait en l'injonction que subissent les hommes sur l'idée que l'on se fait de la performance sexuelle. Ce qui les pousserait "à réaliser des pratiques qui ne sont pas forcément les plus épanouissantes".

 

Étude Ifop pour le réseau social Camgirls-Wanted.org réalisée par questionnaire auto-administré du 6 au 9 juin 2018 auprès d'un échantillon national de 6 029 femmes, représentatif de la population féminine âgée de 18 ans et plus vivant dans les pays suivants : France, Italie, Espagne, Allemagne, Pays-Bas et Royaume-Uni.