Suivre un régime peut aussi faire perdre du poids à sa famille

Être proche d'une personne qui suit un régime provoquerait une perte de poids selon une étude espagnole.
Être proche d'une personne qui suit un régime provoquerait une perte de poids selon une étude espagnole. - © StefaNikolic / Getty Images

Suivre un régime permettrait de faire perdre du poids à ses proches qui adopteraient à leur tour des habitudes alimentaires plus saines.

Selon une étude espagnole, cette perte de poids pourrait aller jusqu'à 4kg en deux ans. Une conséquence baptisée "effet halot" par les chercheurs.

Faire perdre du poids à sa famille en se pliant soi-même à un régime, c'est possible. Pendant deux ans, des chercheurs de l'hôpital Del Mar à Barcelone ont suivi un panel de 148 adultes qui ne suivaient pas de régime, mais dont un membre de la famille était inscrit au programme Predimed-Plus. Ce dernier, destiné aux personnes obèses, est un programme de perte de poids alliant un régime méditerranéen et une activité physique régulière.

Une perte moyenne de 4 kg après deux ans

Au terme de cette étude, les chercheurs ont noté une perte de poids moyenne de 1,25 kg après un an et de 4 kg au terme des deux ans sur ces 148 adultes. Les patients qui ont suivi le programme Predimed-Plus ont perdu quant à eux 5kg au bout d'un an et 7kg au bout de deux ans.

Les chercheurs précisent que les bénéfices de ce régime ont été plus importants pour les proches des patients (groupe constitué à 75% par les conjoints et à 25% par des frères, des soeurs, des parents ou des enfants) qui ont mangé régulièrement avec le patient ou si la personne au régime préparait elle-même les repas.

L'effet Halo

Le simple fait de vivre sous le même toit qu'une personne suivant un régime, spécialement un régime méditerranéen, permet d'adopter de meilleures habitudes alimentaires sur du long terme, et suffit pour perdre du poids.

"L'effet était contagieux, et dans ce contexte, il s'agissait, heureusement, d'une contagion bénéfique entrainant une perte de poids et une amélioration des habitudes alimentaires", explique le Dr. Albert Goday qui a dirigé l'étude.

C'est ce que les spécialistes appellent l'"effet halo". Le fait de voir et d'observer un membre de sa famille au régime incite toute la famille à adopter un régime alimentaire similaire.