Rooibos : les bienfaits de cette infusion qui n’est pas du thé

Le thé fait partie des petits plaisirs du palais et des rituels bien-être depuis la nuit des temps. Le thé vert, le noir, d’origine ou parfumé, le thé blanc, le thé oolong ou le rooibos… Tout participe à ce festival de saveurs et s’offre à nous pour parfumer subtilement nos petites pauses dégustation. De façon plus intuitive et traditionnelle, on sélectionne volontiers un thé vert, un noir ou un blanc pour satisfaire nos petites envies mais aussi en raison de leurs bénéfices avérés pour la santé. Le thé blanc est cependant un thé vert avec la particularité d’être très rafraîchissant.


Lire aussi : Boire fréquemment du thé vert permettrait de vivre plus longtemps


Le rooibos quant à lui, communément appelé "thé rouge", se fait plus discret bien qu’il regorge d’un trésor inestimable de richesses et de bienfaits.

Quels sont les atouts du rooibos, quelle est son origine ? Offrons-nous une petite évasion au cœur de la région du Cap, en Afrique du Sud, où se cultive cet arbuste aux feuilles rougeâtres qui lui confèrent sa couleur singulière et ses vertus plurielles.

Le rooibos, deux variétés peu connues

3 images
© Getty Images

Le rooibos est un arbuste qu’on assimile à un buisson de teinte rougeâtre qui pousse majoritairement en Afrique du Sud dans la région du Cap, dans les fynos. Cet arbuste est unique au monde ! Comme le précise le site palaisdesthes.com, il peut atteindre jusqu’à un mètre cinquante de hauteur et se compose d’une tige qui se ramifie en fines branches parsemées de feuilles vert clair sous forme de longues aiguilles.

Bien que consommé par les indigènes depuis plus de 300 ans, le rooibos ne se serait commercialisé qu’à partir des années 1930. On dénombre deux variétés de rooibos.

  • Le rouge

C’est par la fermentation et le séchage que les feuilles du rooibos se pareront d’une belle teinte rouge. Si on lui prête volontiers le nom générique de "thé rouge", on devrait plutôt parler d’infusion de rooibos.

  • Le vert

Contrairement au rooibos rouge, les feuilles du rooibos "vert" ne sont pas oxydées. Elles sont simplement séchées au soleil après la récolte. Le rooibos vert offrira des notes plus végétales et fruitées en plus des parfums vanillés typiques du rooibos et aussi plus de fraîcheur et une petite pointe acidulée.


Lire aussi : À cause de la crise climatique, le thé n’aura peut-être plus jamais le même goût


Ce breuvage possède plus d’un avantage à son actif mais le tout premier réside dans le fait qu’il ne contient pas de caféine comme c’est le cas pour le thé ou le café. Un atout majeur qui nous offre tout le loisir de le déguster à toute heure du jour.

Les bienfaits du rooibos

3 images
© Getty Images

Cette plante du sud de l’Afrique est très riche en antioxydants et est réputée pour soulager les troubles digestifs, les troubles du sommeil et les allergies cutanées.

  • La digestion

Le site mesthes.com lui reconnaît la vertu d’apaiser les crampes d’estomac, les coliques et les diarrhées en raison de sa richesse en polyphénols antioxydants. Cette boisson serait d’ailleurs recommandée en traitement préventif du foie et serait protectrice des globules rouges en favorisant la régénération de l’organe et en boostant ses capacités immunitaires. Le rooibos pourrait s’avérer utile dans la lutte contre les hépatites virales et la stéatose hépatique.

  • Les allergies

Sa charge en antioxydants favoriserait quant à elle le retard du vieillissement de la peau et en prendrait soin grâce à ses apports en eau considérables et indispensables à notre organisme. Selon femmesactuelles.fr, les irritations cutanées comme les allergies mais aussi l’eczéma, les dermatites pourront être apaisés grâce au zinc contenu dans le rooibos. Il a ainsi une action antibactérienne puissante et contribue à la réparation de la peau.

  • Le sommeil

Ce sont ses propriétés calmantes qui feraient du rooibos une infusion de choix pour les troubles du sommeil et l’insomnie. De plus, il ne contient pas de théine est quasiment dépourvu de tanins.

  • Les risques d’accident cardiovasculaire

Tout comme l’un de ses composants actifs ; le chrysoeriol, permettrait également de réduire la tension artérielle et de soulager les spasmes de personnes soumises à un excitant journalier.

  • La prolifération des cellules cancéreuses

Le rooibos contient des antioxydants très puissants qui permettent de piéger les radicaux libres et leurs effets afin qu’ils n’endommagent pas les cellules de l’organisme comme l’explique passeportsanté. Ce processus se révèle donc intéressant dans une démarche préventive du développement des cancers dont celui du sein, du foie, de la peau ou du côlon.

Comme le souligne sur son site lepalisdesthes.com, il est très peu astringent et n’est jamais amer, même infusé longtemps. En fait, il a tout pour plaire. On peut le consommer avec du lait ou nature, infusé à chaud ou à froid.

A chacun d’y trouver son petit plaisir et de préserver de surcroît son capital santé.