Quelques conseils pour observer l'éclipse solaire du 20 mars

eclipse
2 images
eclipse - © © warioman

Vendredi 20 mars, l'alignement total de la Terre, de la lune et du soleil produira un phénomène rare, une éclipse solaire, la dixième en un siècle. Un spectacle qui vaut la peine d'être observé, mais non sans précaution.

Seul l'Atlantique Nord, dont les îles Féroé et l'archipel norvégien du Svalbard, profitera d'une disparition totale du soleil derrière la lune. Mais l'éclipse partielle sera visible dans toute l'Europe et au nord de l'Afrique. En Belgique, l'occultation du soleil pourra aller jusqu'à 80% selon les zones, et se produira entre 09h27 et 11h45.

Qu'il soit partiel ou total, le phénomène représente un vrai danger à observer à l'oeil nu. Il est donc indispensable de s'équiper de lunettes adaptées. Sans cela, les rayons infrarouges de l'astre solaire provoquent des brûlures irréversibles de la rétine, même lors d'une exposition de quelques secondes. Ces effets peuvent entraîner une grave altération de la vue, voire la cécité.
 

Les fausses bonnes idées

Dans tous les cas, il faut éviter de fixer le ciel avec de simples lunettes de soleil, très insuffisantes pour protéger l'oeil des rayons solaires. Les instruments optiques, comme les jumelles ou les objectifs d'appareil photo, sont à bannir aussi, tout comme les verres fumés ou les bricolages maison, du type superposition de films radiologiques. Les masques de soudeur ne sont pas non plus forcément adaptés aux infrarouges.

Le seul équipement recommandé sont des lunettes spéciales, filtrant la lumière et constituées soit en polymère noir, soit en polyester recouvert d'une fine couche d'aluminium. Pour se les procurer, on peut se rendre en pharmacie, chez les opticiens ou dans les clubs d'astronomie.

Enfin, il est également conseillé de faire des pauses lors de l'observation pour ne pas fixer le phénomène de trop longues minutes d'affilée, et reposer ses yeux.

 

RTBF TENDANCE