Nutrition : retour aux sources avec le régime paléo

Nutrition : retour aux sources avec le régime paléo
Nutrition : retour aux sources avec le régime paléo - © 4kodiak - Getty Images/iStockphoto

Nous sommes conscients que ce que nous mangeons de nos jours n'est pas toujours en adéquation avec nos besoins réels et notre santé.

Aliments industriels, préparations trop sucrées ou trop salées et autres produits alimentaires inadaptés sont autant de menaces pour notre organisme et notre bien-être.

Le régime paléolithique (ou simplement paléo) propose justement de revenir vers une alimentation plus proche des spécificités originelles de l'être humain, celles remontant à nos ancêtres de l'ère paléolithique (première et plus longue période de la Préhistoire).

A cette époque, l'homme ne produisait pas sa nourriture et ne s'alimentait que de ce qu'il chassait et cueillait. Rien n'était transformé avant d'être consommé. En adoptant de telles habitudes alimentaires aujourd'hui, on se rapprocherait donc de ce que le corps humain a longtemps eu l'habitude de recevoir comme nutriments. Ce qui exclut notamment les produits laitiers et céréaliers, les sucres raffinés, les aliments industriels, mais aussi les légumineuses (lentilles, haricots...).

A l'inverse, le régime paléo encourage à miser sur les protéines animales (viande, poisson, oeufs...), les végétaux (fruits et légumes frais) et les bonnes graisses (huiles d'olive et de coco, noix, avocats...).

D'après les spécialistes prônant ce type de régime, ses bénéficies seraient multiples : réduction des maladies cardiovasculaires, amélioration de la digestion et du transit, perte de poids et moins d'acidité.