Nos conseils pour choisir votre vélo d'appartement

Nos conseils pour choisir votre vélo d'appartement
Nos conseils pour choisir votre vélo d'appartement - © © iStock / Deklofenak

Le vélo d'appartement est souvent une manière douce de reprendre une activité sportive. Tout le monde, ou presque, peut faire ce sport. Il n'existe pas de réelle contre indication. Il permet de faire travailler le cœur sans abîmer les articulations et occupe finalement peut de place. On en trouve pour toutes les bourses. Nous avons testé trois modèles d'entrée de gamme:

  • Le Domyos Comfort à 299,95€
  • Le DKN AM-3i à 349€
  • Le Cardiostrong BX30 à 399€

Pour les tester, trois spécialistes:

  • Severine Cipolla, Prof de Fitness
  • Mike Defresne, Rédacteur en chef du magazine O2 Bikers
  • Henri Nielens, Médecin du Sport aux cliniques universitaires Saint-Luc - UCL

"Des vélos type hollandais"

De manière générale, ces trois vélos sont destinés à un usage peu intense et ne s'adressent pas aux sportifs confirmés. "Ça ressemble à ce que j'appelle des vélos type hollandais. C'est vraiment pour faire de la balade", explique d'entrée de jeu Henri Nielens. "Cependant, si quelques personnes les utilisent régulièrement, on doit s’en féliciter au vu de la très grande sédentarité de la plupart des hommes et des femmes de nos contrées dites civilisées". Ces modèles conviennent pour un usage occasionnel chez des personnes peu sportives ou des personnes plus âgées.

Voici les appréciations des testeurs sur les différents modèles:

  1. Le Domyos Comfort: une position inconfortable en raison d'une selle dont on ne peut régler la position avant/arrière. Pas de capteurs cardiaques. Ce qui oblige l'utilisateur à acheter une ceinture cardiofréquencemètre supplémentaire. Par contre, son prix est attractif et son utilisation assez simple. On peut également régler la position du guidon. Une note globale de 11/30
  2. Le DKN AM-3I: le modèle testé était défectueux. Le jury peut donc difficilement l'évaluer. la résistance était bloquée sur le maximum. Ce qui rendait l'effort insoutenable. Parmi les points positifs, on notera la présence de capteurs cardiaques au guidon et la possibilité de régler la position de la selle. Il peut être connecté à une tablette ou un smartphone grâce à l'application I World où l'utilisateur peut déterminer un parcours sur une carte et le visualiser. Le vélo ne reçoit pas de cote en raison de la panne mécanique. Il est hors classement.
  3. Le Cardiostrong BX30: c'est le meilleur modèle malgré son prix. Les informations données et les programmes sont nombreux (watts, distance, fréquence de pédalage et pulsations). Facile d'utilisation, la selle peut être aussi réglée en avant/arrière. Petit bémol: impossibilité de faire évoluer le vélo vers une utilisation plus sportive en pouvant changer la selle par exemple. Une note globale de 17/30.

Les trois testeurs s'accordent pour dire que ces vélos risquent de vite terminer au placard et c'est pourquoi les notes sont sévères. Même s'il ne faut pas les condamner totalement, il faudra pour l'utilisateur une bonne dose de motivation pour s'y tenir.

 

Article original de Emmanuel Morimont publié sur notre site RTBF Info, rubrique "On n'est pas des pigeons"