Montres connectées : le suivi d'activité est la fonctionnalité la plus attendue par les consommateurs

Les fonctionnalités de suivi sportif et de santé sont plébiscitées au détriment de l'affichage de l'heure
Les fonctionnalités de suivi sportif et de santé sont plébiscitées au détriment de l'affichage de l'heure - © ©Alexey Boldin/shutterstock.com

Alors qu'Apple vient de dévoiler sa toute première montre connectée, une étude internationale souligne que les consommateurs recherchent avant tout un bracelet qui permet le suivi d'activité physique et des données concernant la santé

Un sondage sur les smartwatch mené par l'institut GfK auprès de consommateurs chinois, allemands, sud-coréens, anglais et américains montre qu'ils plébiscitent les fonctionnalités de suivi sportif et de santé au détriment de l'affichage de l'heure.

Lorsqu'on leur demande de classer par ordre d'importance les différentes fonctionnalités, 25% des Allemands choisissent en numéro 1 la possibilité de suivre ses données sportives et de santé, 20% optent pour l'affichage de l'heure alors que 11% préfèrent que leur smartwatch leur permette de passer des appels.

Au Royaume-Uni, les résultats sont sensiblement les mêmes, 28% donnant la priorité au suivi, devant les fonctionnalités traditionnelles des montres (15%).

Et il en va de même aux États-Unis (29%) et en Chine (35%), où le suivi sportif semble aussi avoir la cote. Par contre, les Chinois classent en deuxième position la possibilité de passer des appels directement depuis son poignet (16%), devant les fonctionnalités de GPS (11%). Aux États-Unis, 13% des sondés ont mis l'accent sur l'affichage de l'heure et 10% sur les applis de météo ou d'information.

Hier soir, Apple a présenté sa toute première montre connectée, sobrement appelée "Apple Watch". Son écran affiche l'heure et est personnalisable grâce à diverses applis (météo, bourse, calendrier). Elle met par ailleurs l'accent sur le suivi d'activité avec de nombreux capteurs mais ne permet pas de passer d'appels vocaux, juste de répondre à ses SMS. Elle sera commercialisée début 2015.

 

RTBF TENDANCE avec AFP