Mon bébé, mon lapin ou comment tuer son couple

Mon bébé, mon lapin ou comment tuer son couple
Mon bébé, mon lapin ou comment tuer son couple - © iStock - Georgijevic

Aaah, les petits surnoms amoureux que l'on se donne mais qu'on n'ose pas s'attribuer en public (quoique...) "Choupi" "Chouquette" "Ma puce" "Mon nounours en sucre"... Si c'est pas mignon ! Sauf que ça vous plombe un couple sur le long terme. Si-si, méfiez-vous des mots d'amour.

Une intimité facile

Au début, on est fous amoureux et c'est très tentant de montrer à quel point nous sommes intimes grâce à ces petits surnoms mignons ou chargés de références communes. Une façon de montrer au monde entier que vous, c'est du solide, c'est unique, c'est spécial. Une langue parlée à deux et réservée à l'élu(e) de votre cœur.

Mais en réfléchissant deux minutes, est-ce réellement une bonne idée de surnommer un être cher d'un mot symbolisant quelque chose que l'on souhaite manger ou câliner comme un enfant (dans les cas les plus chanceux, parce que les "Ma crotte" existent encore et se passent d'explications) ?

Là où le bât blesse...

Le souci, c'est que surnommer votre chéri d'un diminutif que vous pourriez donner à votre mère, votre fille ou votre filleul, ce n'est jamais une très une bonne idée. Ces mots, même s'ils semblent intimes, sont finalement neutres, sans âge et asexués.

Même George Clooney semblerait tout de suite moins sexy si dans l'intimité, vous le surnommiez "Mon lapin en sucre". Et au plus cela dure (imaginez des années de "Cacahuète" et autres "Mon petit canard"), au moins vous aurez envie de vous sauter dessus pour une sieste crapuleuse.

Comment sortir de l'enfance

Les surnoms "trop choupinou" nous ramènent directement à notre enfance, à nos amis de maternelle, à nos frères et sœurs, voire en version plus mature à des copines de chambrée ou à votre gang d'amies à la vie à la mort. Cela n'a rien de mal. Mais cela n'a rien de sexy non plus ...

La solution ? Attention, elle est révolutionnaire: utilisez vos prénoms. Tout simplement. C'est adulte, respectueux, et oui, sexy aussi. Rien de castrant ou de bêtifiant, qui ferait courir le risque d'assimiler votre moitié à de la nourriture ou à votre doudou qui finit par tomber en lambeaux.

Autrement, comment surnommez-vous votre moitié ? Aimez-vous le surnom qu'on vous a donné? L'utilisez-vous encore au lit?

Et aussi