Menstruation : adidas crée un legging pour favoriser la pratique du sport

C’est aux femmes que s’adresse adidas avec sa dernière innovation : un legging doté d’une couche absorbante pour éviter tout risque de fuite pendant la période des règles. Une technologie destinée à rendre la pratique du sport plus confortable pour les adolescentes et les femmes et davantage encore à éviter que ces dernières abandonnent le sport à cause de leurs règles.

Pour que la peur des fuites ne soit plus un frein à la pratique sportive

Règles et sport ne font pas toujours bon ménage. Au-delà des douleurs et gênes occasionnées par cette période, la peur d’une fuite peut parfois contraindre les femmes et les adolescentes, à abandonner la pratique d’un sport. Près des deux tiers des femmes menstruées déclaraient que les "fuites" étaient leur préoccupation première lorsqu’elles faisaient du sport, témoignant de l’importance de communiquer et d’informer les plus jeunes sur le sujet.

Dans le cadre de sa campagne Watch Us Move, qui vise à faire évoluer son offre de produits pour mieux répondre aux attentes de la population féminine, la marque aux trois bandes a mis au point la technologie Flow Shield, sur laquelle repose le nouveau legging TechFit Period Proof.

Pourvu d’un assemblage de couches absorbantes et d’une membrane, le legging empêcherait tout risque de fuite lorsqu’il est associé à un tampon ou une serviette.

"Notre plus grand défi, avant de pouvoir mettre sur le marché le legging TechFit Period Proof, consistait à réussir la phase de tests. Ceux-ci ont été incroyablement rigoureux et ont été menés à chaque étape afin de nous assurer que notre produit pourrait tenir ses promesses. Notre ambition consiste à convaincre le plus de femmes possible de continuer de faire du sport en leur donnant la confiance nécessaire pour s’entraîner pendant leurs règles", explique Kim Buerger, chef de produit senior responsable des vêtements féminins chez adidas.

La marque s’engage pour informer les adolescentes

Adidas souhaite aller encore plus loin en sensibilisant les adolescentes aux menstruations, et tenter de briser le tabou qui entoure les règles. La marque s’est associée au Dr Georgie Bruinvels, chercheuse en sciences du sport, et à de nombreux professeurs d’éducation physique, afin de développer des contenus et outils éducatifs pour informer les adolescentes sur un sujet qui, à l’heure actuelle, n’est que très peu abordé. Plusieurs athlètes associées à la marque aux trois bandes, dont Jazmin Sawyers et Layshia Clarendon, interviendront également pour parler de leur propre expérience des règles en compétition ou à l’entraînement.

"Il est formidable de constater que la place des jeunes filles et des femmes dans le sport évolue. Cependant, il est évident que la question du cycle menstruel reste un sujet embarrassant et, par conséquent, est souvent négligée ou passée sous silence. Étant donné l’impact de ce cycle sur la pratique du sport et sur la qualité de vie des femmes, il est temps que cela change. Le point de départ fondamental de cette démarche est l’éducation, qui permettra à celles qui ont leurs règles de comprendre un processus biologique fondamental", souligne le Dr Georgie Bruinvels.