Les phases de la Lune auraient une influence sur votre sommeil, selon une étude

Les raisons de mal dormir sont nombreuses : le stress induit par le coronavirus, le manque de sport, les écrans, … Vous pouvez désormais ajouter la Lune à la liste des choses qui perturbent notre sommeil.

Une étude sur deux cycles lunaires

Une étude sortie récemment dans ScienceMag a analysé les phases de la Lune et son influence sur notre sommeil. L’étude a été conduite par l’Université de Washington à Seattle. Le sommeil de 98 personnes a été analysé par les chercheurs sur un à deux mois en fonction des participants afin de suivre leur rythme de sommeil sur au moins deux cycles lunaires (durant 29,5 jours).

L’étude s’est faite sur 3 communautés avec un accès différent à l’électricité et donc à la lumière nocturne : l’un n’avait pas du tout accès à l’électricité, le 2e en avait partiellement et le 3e en avait complètement. Quelle que soit la communauté, les participants se sont couchés 30 minutes plus tard et ont dormi 50 minutes de moins les nuits précédant la pleine lune.

Le clair de Lune en cause ?

2 images
Les phases de la Lune auraient une influence sur votre sommeil, selon une étude © Alister MacBain - Getty Images

Si les 3 communautés ont été affectées en moyenne de la même manière, c’est dans la communauté urbaine (ayant donc accès à l’électricité) que le sommeil a été le plus retardé et le plus perturbé. Ce à quoi les chercheurs ne s’attendaient pas, pensant que le clair de lune aurait un plus gros impact sur les communautés sans accès à la lumière électrique.

Après cette première partie d’expérience, les chercheurs ont comparé leurs données à celles de 464 étudiants de Seattle qui avaient participé à une autre étude. Ils ont trouvé le même schéma de perturbation du sommeil.


Lire aussi : Ecrans, sieste, sophrologie : des pratiques à la portée de tous pour bien dormir


Comme on peut le lire dans l’article scientifique, "ces résultats suggèrent fortement que le sommeil humain est synchronisé avec les phases lunaires indépendamment de l’origine ethnique et socio-culturelle et du niveau d’urbanisation".

Nos racines préhistoriques seraient-elles la réponse ?

Une des raisons possibles pouvant expliquer cet état de fait nous viendrait de nos origines préhistoriques. Les nuits de pleine lune étaient beaucoup plus brillantes et illuminaient la Terre, rendant ainsi plus aisées la chasse et la pêche ainsi que les activités sociales, comme l’explique le co-auteur de l’étude Leandro Casiraghi à CNN.

Cependant d’autres hypothèses pourraient expliquer ce phénomène, comme le fait que le rythme circadien n’est pas de 24h pour tout le monde ou encore les obligations sociales qui dérèglent le cycle du sommeil en faisant faire des grasses matinées le week-end pour rattraper le sommeil perdu la semaine.

Quelle que soit la raison pour laquelle votre sommeil est perturbé, les experts maintiennent qu’une routine du soir comprenant l’absence d’écran est toujours un début de solution. Vous pouvez également boire une boisson chaude pour préparer votre corps à aller dormir ou encore faire quelques minutes de yoga pour détendre vos muscles.