Les passages pour piétons sont source de stress pour les automobilistes et les piétons

Les passages piétons et l'utilisation du smartphone représentent deux dangers potentiels en ville.
Les passages piétons et l'utilisation du smartphone représentent deux dangers potentiels en ville. - © shironosov

Mal situés, traçage effacé, signalement inexistant... toutes ces choses peuvent miner notre conduite, que ce soit en tant que piéton ou automobiliste.

Parmi les sources potentielles de danger en ville figurent les passages piétons, redoutés à la fois des conducteurs et de ceux qui se déplacent à pied, selon une enquête publiée par GMF Assurances.

Un conducteur sur deux déclare ainsi éprouver de l'appréhension à l'approche des passages piétons. Ils sont même près de trois sur quatre (74%) à déclarer redouter que quelqu'un ne s'engage juste devant eux au tout dernier moment. Résultat, ils sont 45% à souvent hésiter entre accélérer et freiner quand le feu passe à l'orange aux abords d'un passage piéton. De leur côté, les piétons sont aussi très nombreux (56%) à éprouver de l'appréhension au moment de traverser. 45% d'entre eux avouent même encore traverser lorsque le feu piéton vient de passer au rouge.

L'un des autres dangers en ville n'est autre que le smartphone, 74% des automobilistes consultant leur téléphone tout en conduisant et 53% des piétons téléphonant sans faire attention aux autres usagers de la route.

Afin de sensibiliser le public aux dangers de la circulation en ville, GMF Assurances a mis en ligne un film de prévention intitulé "La route partagée", réalisé en partenariat avec les Compagnies motocyclistes de la préfecture de police de Paris, qui permet d'avoir le point de vue subjectif d'un passager à moto.

A noter que la voiture demeure le moyen de transport privilégié en ville (53%), devant la marche (24%) et les transports en commun (16%) et que, d'une manière générale, les sondés estiment qu'il est plus sûr de circuler à la campagne (65%) qu'en ville (33%).

Cette étude a été réalisée par OpinionWay pour GMF Assurances, les 15 et 16 mars 2017, auprès d'un échantillon de 1.016 personnes représentatif de la population française.

Découvrir le court-métrage à 360 degrés "La route partagée" : youtu.be/bj8KyNXG6os


AFP