Les huiles végétales : les précautions d’usage

Les huiles végétales participent à notre quotidien depuis des millénaires, elles trouvent leur place dans nos cuisines et jouent également un rôle important dans nos rituels cosmétiques ou en aromathérapie. Elles servent de support de premier choix pour la dilution des huiles essentielles.

Ces huiles renferment de nombreuses propriétés comme celles d’être tonifiante, régénérante, protectrice, nourrissante, réparatrice, assouplissante… C’est tout le pouvoir de la nature qui s’offre à nous.

Une étude émanant de chercheurs danois du National Food Institute et de la Danish Veterinary and Food Administration attire toutefois notre attention sur le fait que :

Tout ce qui est naturel n’est pas forcément sans danger !

 
Des plantes sécrètent pour certaines des molécules toxiques, d’autres peuvent devenir dangereuses à travers de leur usage culinaire, cosmétique ou encore si le bon dosage n’est pas respecté. Le produit deviendra alors nocif voire dangereux pour notre santé.
 
"Tout est poison, rien n’est poison, c’est la dose qui fait le poison !" : cet adage du médecin Paracelse (1493-1541) est en soi le fondement de l’étude de la toxicologie comme le souligne bayer-agri.fr. Il est recommandé de veiller au bon usage des huiles végétales mais aussi des plantes à leur état naturel et des huiles essentielles.
 
Quelles consignes suivre pour les huiles végétales ? Découvrons les conseils principaux à considérer mais qui ne se substitueront cependant pas aux recommandations majeures émises par votre médecin.

Les recommandations

2 images
© Getty Images

L’huile végétale est un corps gras obtenu de façon naturelle par première pression à froid des graines oléagineuses. Cette huile ne doit être ni traitée, ni raffinée et la qualité des graines utilisées doit être irréprochable comme le mentionne le Dr en pharmacie J.P. Zahalka et auteur du livre "Le dictionnaire complet d’aromathérapie".

On préférera ainsi une huile végétale de haut de gamme avec la mention :

"Huile végétale vierge certifiée biologique"

Ces huiles végétales proviendront de productions agricoles exemptes de produits chimiques de synthèse et dont les cultures sont situées dans des zones préservées des contaminations externes. Les plantes et les graines utilisées pour produire l’huile végétale doivent provenir de cultures biologiques ou sauvages pour ne pas être infestées par les engrais chimiques et insecticides nocifs.

Les huiles végétales à éviter sont celles mentionnées sous les appellations suivantes :

  • huile végétale de première pression à froid
  • huile végétale de…
  • huile naturelle
  • huile brute
  • huile non raffinée

Tolérance et allergies

Les huiles végétales sont obtenues par pression d’une noix, d’un fruit ou de graines oléagineuses comme nous le rappelle le Docteur en pharmacie J.P. Zahalka. On s’enquerra de notre parfaite tolérance, à ne pas être allergique, à ces ingrédients avant l'emploi de l’une ou l’autre huile végétale.

Leur conservation

Si chacune des huiles végétales peut être conservée à température ambiante, à l’abri de la lumière, au sec et à l’abri de l’oxygène comme le souligne naturafro.fr, certaines huiles requièrent un peu plus d’attention et seront idéalement préservées au réfrigérateur. La durée de conservation diffère selon la nature de l’huile végétale. Veillez à bien respecter la date de péremption mentionnée sur l’étiquetage en plus des conditions de conservation.

Leur usage cosmétique et en aromathérapie

Selon leurs propriétés spécifiques, les huiles végétales seront recherchées pour leur usage cosmétique que ce soit pour la peau, pour les cheveux, pour les massages. Certaines de ces huiles seront également des supports de choix pour les huiles essentielles et décupleront le pouvoir de ces dernières grâce à leurs composants. L’alchimie de ces divers composants peut modifier le seuil de tolérance aux molécules ou devenir toxique par ce nouvel état de fusion.

En cuisine

Certaines huiles végétales ne sont d’aucun apport qualitatif reconnu au niveau culinaire ou leur atout n’est pas scientifiquement avéré. Veuillez lire attentivement les recommandations indiquées sur le produit avant emploi. Certaines huiles végétales par contre regorgent de nutriments qualitatifs pour notre organisme comme celles riches en oméga-3 qui figureraient sur la liste des nouvelles recommandations du Conseil Supérieur de la Santé.

Elles agrémenteront nos salades, nos mets ou seront, pour certaines, consommées en cure de courte durée et selon les conseils avisés de votre médecin.

Les huiles végétales sont des trésors de la nature, elles contribuent à notre bien-être, à la bonne santé de notre organisme et favorisent la dilution des huiles essentielles.