Le yoga, un remède contre l'arthrite ?

Une étude montre que les personne qui souffrent d'arthrite pourraient se sentir mieux en suivant des cours de yoga réguliers.
Une étude montre que les personne qui souffrent d'arthrite pourraient se sentir mieux en suivant des cours de yoga réguliers. - © ©EpicStockMedia/shutterstock

Après huit semaines de pratique régulière de yoga hatha (doux), il ressort d'une étude que les personnes atteintes de certains rhumatismes voient leur santé s'améliorer grâce à cette activité, qui contribue en plus à améliorer leur bien-être mental.

"Le yoga pourrait particulièrement être adapté aux personnes qui souffrent d'arthrite parce qu'il allie activité physique, techniques de relaxation et une puissante gestion du stress. De plus, il se concentre sur le respect des limites de tout un chacun qui peuvent évoluer d'un jour à l'autre", commente Susan J. Bartlett de l'Université Johns Hopkins aux États-Unis.

Même si cette expérience semble prendre en compte un nombre limité de patients, à savoir 75 participants, c'est l'essai aléatoire le plus important jamais réalisé avec des personnes souffrant d'ostéoarthrite du genou ou de polyarthrite rhumatoïde.

Les participants ont été divisés en deux groupes de manière aléatoire : le premier suivait deux séances hebdomadaires de yoga hatha pendant huit semaines (plus une semaine de pratique chez soi), et le second était placé sur liste d'attente (groupe témoin). Les chercheurs ne savaient pas à quel groupe avaient été assignés les participants, et devaient régulièrement évaluer leur santé physique et mentale.

Par rapport au groupe témoin, les personnes qui pratiquaient le yoga enregistraient une amélioration de 20% de leur niveau de douleur, de leur niveau d'énergie, de leurs fonctions physiques et psychiques. De plus, ils rapportaient être plus à même de réaliser des tâches physiques chez eux et au travail.

Les scientifiques ont aussi remarqué que les yogis pouvaient marcher plus vite que les personnes mises sur liste d'attente, bien que l'équilibre et la force physique du haut du corps des participants restaient identiques dans les deux groupes. Neuf mois après la fin du programme, des améliorations étaient toujours visibles chez les personnes qui avaient suivi les séances de yoga, à en croire les résultats de cette étude parue dans le Journal of Rheumatology. 

Cette étude a été mise au point par le professeur Clifton O. Bingham, directeur du Johns Hopkins Arthritis Center, qui avait remarqué de façon empirique les bienfaits du yoga sur certains de ses patients. "La première étape était de s'assurer que le yoga était un choix raisonnable et sûr pour les personnes souffrant d'arthrite", explique le docteur Bingham. "Nos enseignants étaient des professeurs de yoga expérimentés qui avaient été formés à modifier les postures selon les capacités individuelles de chaque patient."

En travaillant à partir des données émanant de leur étude, les chercheurs ont rédigé une charte pour aider les médecins à proposer ou non la pratique du yoga à leurs patients en fonction du type d'arthrite dont ils souffraient. Le professeur Bingham conseille aux personnes souffrant de ce type de douleurs de s'adresser à un spécialiste avant de commencer n'importe quelle pratique physique, même le yoga hatha, réputé pour ses séances à un rythme modéré.

 

RTBF TENDANCE avec AFP