Le thé n'est-il que bénéfique pour la santé ?

Le thé n’est-il que bénéfique pour la santé ?
Le thé n’est-il que bénéfique pour la santé ? - © Roman Larin / EyeEm - Getty Images/EyeEm

Le thé est la seconde boisson la plus bue dans le monde (après l’eau, pas le coca) et aurait des bienfaits à n’en plus finir. Est-ce vraiment le cas ?

Remplis d’antioxydants, les trois types de thé viennent tous de la même plante : le théier. Qu’il soit noir, vert ou blanc, le thé est riche en micronutriments, bons pour la santé.

Le polyphénol contre le cancer

Un grand nombre d’études ont été menées afin de savoir si le thé avait, en effet, un impact sur le développement du cancer. Les feuilles du théier contiennent une molécule en particulier, l’épigallocatéchine gallate (EGCG) qui est un polyphénol qui pourrait interférer contre la prolifération des cancers. Le thé est l’aliment qui en contient le plus. 

Le thé pour maigrir ?

Des études prouvent qu’une forte dose de caféine (même molécule que la théine) permet de bruler les graisses abdominales et ainsi perdre des kilos. Mais les doses utilisées lors des tests en laboratoire ne permettent pas de dire si quelques tasses par jour permettrait de maigrir.

Le thé pour moins vieillir ?

Les radicaux libres, responsables du vieillissement des cellules du corps sont repoussées par les antioxydants contenus dans le thé vert. C’est un fait avéré mais cela ne veut pas dire qu’on n’aura pas de rides si on ne boit que du thé. Des études tendent malgré tout à prouver que le thé pourrait avoir un effet préventif sur les maladies cardiovasculaires ou Alzheimer.

Le thé tache les dents

Les tanins contenu dans le thé ainsi que son acidité peuvent contribuer à l’érosion de l’émail et à l’apparition de tâches brunâtres. Sans réel danger pour la santé, c’est un inconfort esthétique qu’il peut créer.

Le thé et le manque de fer

Les tanins (encore eux) du thé empêchent la bonne assimilation du fer dans l’intestin grêle. Il est dès lors déconseillé d’en consommer lorsque l’on a des carences ou dans les périodes de la vie où il y a des risques (enfance, grossesse, fortes règles).

Comme pour tout, le plus important est de ne pas abuser des bonnes choses. Trois tasses maximum par jour et laisser une heure après le repas avant d’en consommer.