Le café pourrait vous aider à résoudre des problèmes, selon une nouvelle étude

Le café pourrait vous aider à résoudre des problèmes, selon une nouvelle étude
Le café pourrait vous aider à résoudre des problèmes, selon une nouvelle étude - © Daniel Grizelj - Getty Images

Une nouvelle recherche américaine a montré que la caféine pourrait augmenter votre capacité à résoudre les problèmes, mais elle ne stimulerait pas votre créativité.

Réalisée par des chercheurs de l’Université d’Arkansas et de l’Université de Caroline-du-Nord à Greensboro, la nouvelle étude a recruté 80 volontaires qui ont reçu soit une pilule de caféine de 200 mg, équivalant à boire environ une tasse de café de 33 ml, soit une pilule placebo.

Les chercheurs ont ensuite testé la pensée convergente des participants (qui trouve une solution spécifique "correcte" à un problème), la pensée divergente (qui pense à une gamme de solutions créatives, nouvelles et intéressantes pour résoudre un problème) et la mémoire de travail (qui est le stockage temporaire et la gestion des informations dans le cerveau et l’humeur).

 

La résolution de problème est boostée par la caféine

Les résultats, publiés dans la revue Consciousness and Cognition, ont montré que la prise de la pilule de caféine semblait améliorer la pensée convergente, suggérant qu’une tasse de café pourrait stimuler la résolution de problèmes. Cependant, cela n’a pas amélioré la pensée ou la mémoire de travail plus créative et divergente.

Les participants qui ont pris la pilule de caféine ont également montré une amélioration de l’humeur, déclarant qu’ils se sentaient moins tristes.

Les chercheurs notent que des études antérieures ont montré que la caféine peut aider à stimuler la vigilance, l’humeur, la concentration et l’attention, bien que son effet sur la créativité soit resté inconnu.

"Dans les cultures occidentales, la caféine est associée de manière stéréotypée aux occupations et aux modes de vie créatifs, des écrivains et de leur café aux programmeurs et à leurs boissons énergisantes, et ces stéréotypes contiennent plus qu’un noyau de vérité", a déclaré Darya Zabelina, première auteure de l’étude. "Le 200 mg a amélioré la résolution de problèmes de manière significative, mais n’a eu aucun effet sur la pensée créative", a déclaré Zabelina.

"Cela n’a pas non plus aggravé la situation, alors continuez à boire votre café ; cela n’interférera pas avec vos capacités"!