L'exercice dope les performances académiques des enfants

L'exercice dope les performances académiques des enfants
L'exercice dope les performances académiques des enfants - © iStock/oleg66

Une déclaration commune parue cette semaine dans le British Journal of Sports Medicine par une équipe internationale de chercheurs souligne qu'en plus des bienfaits sur la santé, l'exercice physique augmente les capacités cognitives et les performances académiques des enfants et des jeunes adultes.


Des experts médicaux émanant du Royaume-Uni, de Scandinavie et d'Amérique du Nord sont tombés d'accord. Ensemble, ils ont rédigé 21 déclarations sur quatre thématiques en lien avec la forme et la santé, la performance intellectuelle, l'investissement, la motivation et le bien-être, ainsi que l'inclusion sociale en regardant l'activité physique structurée et libre chez les 6-18 ans, à la fois à l'école et pendant leur temps libre.

Leur déclaration commune suggère que le fait de prendre du temps pour le sport sur les heures dédiées à l'école est un bon investissement pour les enfants. Parce qu'au lieu de réduire leurs chances d'obtenir de bons résultats scolaires, l'exercice dope leurs performances académiques.

Les scientifiques avancent aussi que l'activité physique et la forme cardiorespiratoire sont bénéfiques au développement cérébral des enfants et des jeunes adultes, et que le fait de maîtriser des mouvements sportifs mêmes basiques peut aider à doper les fonctions cérébrales et la performance académique.

Leur déclaration précise aussi qu'une simple séance d'exercice avant, pendant et après l'école, dope les résultats scolaires, une simple séance d'activité d'intensité modérée montrant des effets positifs sur les fonctions cérébrales, l'intellect et les résultats scolaires.

Leur déclaration revient aussi sur les bienfaits physiques de l'exercice, qui aide notamment à réduire le risque de contracter des maladies cardiaques et le diabète de type 2 sur le long terme. Ils tiennent par ailleurs à souligner qu'elle contribue à développer d'importantes capacités, de doper l'estime de soi, la motivation, la confiance, le bien-être, de renforcer les relations avec leurs pairs, leurs parents et leurs entraîneurs sportifs.

Avec leur déclaration ils ont conclu que le fait d'incorporer l'activité physique à chaque aspect de la vie scolaire et offrir des espaces sécurisés dans l'espace public pour le sport (comme des pistes cyclables, des parcs et des ères de jeu) sont "à la fois des stratégies efficaces pour offrir un accès équitable à tous et augmenter l'activité physique pour les enfants et les jeunes".