Huiles essentielles et hydrolats : quelles sont les différences ?

Huiles essentielles et hydrolats : quelles sont les différences ?
2 images
Huiles essentielles et hydrolats : quelles sont les différences ? - © Madeleine Steinbach / 500px - Getty Images/500px Plus

Beaucoup de personnes s’interrogent sur la différence qui caractérise les huiles essentielles et les hydrolats. Ces essences nous emmènent au cœur de l'aromathérapie, une discipline qui existe depuis des millénaires à travers le monde (Chine, Inde, Moyen Orient, Egypte, Grèce...). Si les huiles essentielles et les hydrolats sont indissociables par leur origine et leurs propriétés, ils diffèrent en leur utilisation comme le précise Jean-Philippe Zahalka, Docteur en Pharmacie, dans son ouvrage "Le dictionnaire complet d’aromathérapie". On associera de façon préférentielle l’aromathérapie aux huiles essentielles là où l’on parlera plus spécifiquement d’hydrolathérapie pour les hydrolats.

Si elles ont une même origine, en quoi se démarque chacune de ces essences ? On vous emmène dans le monde subtil de ces senteurs parfumées. 

La distillation : un procédé unique pour deux essences distinctes

La distillation est le procédé le plus ancien et le mieux adapté pour extraire les essences des végétaux aromatiques. Le nombre de plantes aromatiques capables de synthétiser une essence est cependant très bas : parmi les 800.000 espèces végétales, seules 10% en sont capables ! C’est dire tout le côté précieux et rare de ces essences, ce qui explique leur coût élevé aussi. 

Grâce à la distillation, on peut extraire deux types de substances distinctes. On découvre ici le procédé :

Un procédé commun aux deux essences : les plantes aromatiques sont mises dans un alambic en inox ou en cuivre qui est rempli d'eau pure portée à ébullition. Comme nous l'explique le Docteur en pharmacie Jean-Philippe Zahalka : "c'est sous l'effet de la cuisson que la vapeur générée par l'eau en ébullition imprègne et traverse la matière végétale, dissout et vaporise les molécules aromatiques. La vapeur d'eau ainsi chargée d'essence est alors réfrigérée en un serpentin et induit une condensation progressive."

Le produit de distillation se scinde alors en deux liquides distincts : le premier, de densité inférieure à l'eau, c'est l'huile essentielle pure et naturelle. Le second liquide de densité supérieure est l'hydrolat aromatique : une eau distillée chargée de molécules aromatiques hydrosolubles.

On part donc d'un produit unique, d'une même base végétale qui est ensuite soumise au processus de distillation pour se décliner en deux substances distinctes : les huiles essentielles et les hydrolats. En résumé, on peut expliquer la différence de cette manière :

  • Huile essentielle : concentré des molécules aromatiques présentes dans la plante
  • Hydrolat : phase aqueuse chargée en molécules aromatiques en faible quantité

Des propriétés similaires, des usages différents

Si l'origine et les propriétés de ces deux produits sont similaires, leur usage diffère en raison de leur état.

Les hydrolats :

  • un produit bien plus délicat que l'huile essentielle, l'eau est un terrain propice aux bactéries donc sa conservation en est fortement impactée
  • sa consistance aqueuse lui confère un usage bien moins contraignant que celui des huiles essentielles
  • ils peuvent s'utiliser par voie buccale, pour le visage, le corps, les cheveux. Ils sont très appréciés en tant que lotion nettoyante et tonifiante pour le visage mais aussi en eau parfumée pour se rafraichir le corps
  • tout comme les huiles essentielles, les hydrolats s'invitent dans la cuisine comme le précise "La compagnie des sens" dans son article 'Comment utiliser les hydrolats en aromathérapie ?'

Les huiles essentielles :

  • contrairement aux hydrolats, les huiles essentielles sont pour la plupart déconseillées aux femmes enceintes et aux enfants
  • comme elles renferment un grand nombre de composés aromatiques qui sont des molécules chimiques avec des propriétés spécifiques comme le souligne JP. Zahalka, on leur reconnait une puissance d'action inimitable, un pouvoir redoutable contre les infections
  • les huiles essentielles trouvent leur place dans nos pharmacies familiales, étant de plus en plus reconnues en indispensable pour se soigner mais aussi pour notre bien-être
  • elles peuvent également être utilisées pour l'entretien et l'agrément de notre intérieur

Lire aussi : Quatre huiles essentielles qui prennent soin de votre organisme


Mais attention, les hydrolats et huiles essentielles imposent l'observation de bonnes règles d'utilisation et de conservation qui leur sont spécifiques. 

Les recommandations d'usage

Si vous souhaitez bénéficier des bienfaits des huiles essentielles ou des hydrolats, il est aucune différence en ces points d'attention :

  • suivez les conseils d'un spécialiste et de votre médecin traitant ou de votre pharmacien
  • respectez à la lettre les consignes médicales et les recommandations mentionnées sur le produit
  • conservez vos produits à l'abri de la lumière, au frais et au sec
  • respectez scrupuleusement la date limite d'utilisation indiquée sur vos produits
  • évitez tout contact avec les yeux et les muqueuses

Découvrez l'ensemble des recommandations faites par Jeanne Nutte dans son article sur l'usage de ces Elixirs Les huiles essentielles, un effet de mode pas si inintéressant

Maintenant que vous en savez plus sur les hydrolats et les huiles essentielles, vous pouvez vous lancer dans la découverte de toutes ces essences qui vous veulent du bien.