Douleurs dorsales au boulot : comment les éviter

Douleurs dorsales au boulot : comment les éviter
Douleurs dorsales au boulot : comment les éviter - © Wavebreakmedia - Getty Images/iStockphoto

Vous travaillez assis à votre bureau toute la journée ? Vous pouvez du coup ressentir un mal de dos lié à cette posture qui n'est pas la position naturelle de la colonne vertébrale.

 

Bouger régulièrement pour lutter contre la lombalgie

La lombalgie, tel est le nom du mal de dos qui frappe deux tiers des salariés dans les entreprises de notre époque. La position de travail assise prolongée augmente les zones de pression tout au long de la colonne vertébrale et particulièrement au niveau des lombaires. Mal soignée, la lombalgie peut devenir chronique et handicapante.

Bougez et levez-vous de votre chaise dès que l'occasion se présente. Dégourdissez-vous les jambes en vous rendant à la photocopieuse ou au service courrier. Profitez-en pour vous étirer.

Une pause de 2 ou 3 minutes suffit pour que la pression se relâche.

Si votre téléphone sonne, levez-vous et grandissez votre dos. Asseyez-vous régulièrement, en revanche, toutes les heures, si votre travail exige de longues stations debout.

 

Avoir un siège réglable

Quel que soit le siège, son dossier doit supporter confortablement les lombaires. Les accoudoirs sont à hauteur de coude, et ils ne font pas remonter les épaules. Pour un travail de bureau, il doit pouvoir pivoter et être équipé de cinq roulettes.

L'assise doit se trouver juste au-dessous des genoux lorsqu'on se tient debout face au siège. La solution à privilégier est le siège ergonomique. N'hésitez pas à solliciter votre employeur dans le financement d'un siège de qualité. Sur le long terme, tout le monde sera gagnant.

 

Être correctement assis

S'asseoir sur une chaise de bureau n'est pas aussi facile qu'on le croit, encore faut-il le faire correctement.

Tout d'abord, le bas de votre dos doit être en contact avec le dossier de votre chaise. Vos coudes doivent arriver à hauteur du plan de travail.

Ainsi positionné, vos pieds devraient reposer à plat sur le sol. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez utiliser un repose-pied. Bien positionner son poste de travail Pour éviter des tensions dans la nuque, le bord supérieur de l'écran doit être à la hauteur des yeux.

La distance entre l'utilisateur et son écran entre bien entendu également en ligne de compte. Les personnes qui se placent trop près souffrent en général plus facilement de douleurs à la nuque. L'idéal est de s'asseoir à au moins 50 centimètres. Plus votre écran est grand, plus il faudra augmenter cette distance.

L'écran, tout comme le clavier, doit impérativement se trouver face à l'utilisateur. La première chose à faire avant d'utiliser un clavier, c'est de rabattre les pieds qui servent à l'incliner. Plus il est plat, mieux c'est. Gardez également une distance de 15 centimètres à partir du bord de la table afin de pouvoir poser confortablement vos mains et avant-bras. Cet espace ne doit en aucun cas vous servir à poser des documents.

Enfin, sachez qu'une bonne position devient mauvaise si elle se prolonge trop longtemps. Les muscles et articulations sont faits pour bouger. Les mouvements induisent des variations de pression qui pompent les nutriments et l'oxygène. Alors, même si l'ergonomie de votre poste de travail est excellente, levez-vous et marchez ! Allez discuter avec vos collègues ! Votre colonne vertébrale adore les balades.