Des ados mettent au point un préservatif détecteur de MST

"Nous voulions créer un objet qui rendrait plus sûre la détection des maladies sexuelles. Nous souhaitions permettre aux gens de réagir de façon immédiate dans l’intimité de leur domicile, sans procédures effrayantes et sans l’intervention de médecins", explique l’un des inventeurs, Daanyaal Ali 14 ans.

"Nous nous sommes efforcés d’offrir une certaine tranquillité d’esprit à l’utilisateur pour qu’il puisse agir de façon encore plus responsable qu’auparavant".

L’équipe de jeunes inventeurs de la Isaac Newton Academy (Londres) est déjà en contact avec un fabricant afin de commercialiser le produit, comme le révèle le site des Teen Tech Awards 2015.

S.T. EYE est sorti vainqueur dans la catégorie Santé de l'édition 2015 des Teen Tech Awards, pour laquelle une centaine d’adolescents visionnaires et inventifs a convergé vers Londres.

"Nous avons créé le S.T.EYE en tant que nouveau moyen de détection de MST afin de faciliter la vie des futures générations", conclut Ali.

D’autres projets ont fait forte impression et notamment E-Water Tap, pour l’amélioration de l’approvisionnement en eau en Afrique. L’équipe de trois garçons a déjà déposé une demande de brevet et reçu 50.000£ de fonds de la part de l’ONG Africa Water Enterprises.

En mettant à profit leurs talents de programmateurs informatiques, ils ont conçu un système permettant de surveiller la distribution d'eau afin d'améliorer le caractère durable de l'approvisionnement en eau dans le milieu rural africain.

En janvier 2016, 100 E-Water Tap seront installés dans différents villages africains, selon les Teen Tech Awards 2015.

 

RTBF TENDANCE avec AFP