Crèmes solaires : 12 solutions de dernière minute

Des textures light et fun

Cet été, on peut dire que le maître mot est "légèreté". Les marques se sont concentrées sur l’aspect plaisir de la crème et présentent de nouvelles textures aériennes ou lactées, qui ne collent pas et pénètrent rapidement pour un effet "peau nue" (Lait Fluide Protecteur Sensation Peau Nue Sublime Sun de L'Oréal, SPF30, 13,50 euros ou SPF50, 14,90 euros).

Les brumes sont également à la fête pour le plus grand bonheur des impatients : finie la corvée de tartinage de crème, un petit coup d’aérosol et vous voilà prête à partir (Brume sèche, Garnier, SPF 20, 30 ou 50, 12,40 euros).

Autre nouveauté, les crèmes ou lotions teintées ou pailletées, qui laissent un film satiné sur la peau, pour la sublimer avant même la première exposition (Shimmer Effect, Hawaiian Tropic, SPF25, 10,80 euros ou Glamour Sun Gel, Guinot, SPF15, 34 euros).

Enfin, les huiles qui avaient tendance à laisser des films gras sont désormais sèches, ce qui vous permet de vous protéger entre deux séances de lecture sans laisser des traces partout (Huile sèche SPF30 au monoï de Tahiti, Lovea, 10,69 euros).



Indice de protection : du 50 sinon rien

La sécurité fait un retour en force sur les plages cet été : cela fait très longtemps que l’on n’avait pas vu des indices aussi élevés dans nos rayons. Autrefois l’apanage de certaines marques ciblées (Roc, Vichy…), l’indice 50 est désormais présent dans toutes les gammes, pour le plus grand plaisir des peaux sensibles qui n’ont plus à se ruiner pour se protéger. (Crème solaire hydratante enfants, haute protection, Cien Sun FPS50, 3,99 euros).

Souvent négligé, l"indice 50 a longtemps été disponible uniquement en lait. Aujourd'hui, il semble s’être rattaché au train des nouvelles textures et se décline désormais sous toutes les formes, notamment l’huile qui était jusque-là le plus souvent réservée aux peaux mates ou déjà bronzées (Sublime sun huile sèche bronzage mythique, L'Oréal, SPF50 13.90 euros), ou le spray, beaucoup plus rapide (Spray solaire tolérance optimale, Mixa, SPF50, 13,50 euros).

 

2014, l'année du stick

Cette année, le petit nouveau qui fait une grande entrée sur notre serviette de plage, c’est le stick. Finie la bouteille de lait ou d’huile qui fuit dans le sac. Comme un déodorant, il suffit de le déboucher, le visser et s’en badigeonner avant de le ranger. Si certaines marques en ont fait la star de leur collection, d'autres le proposent en applicateur d'appoint pour des zones telles que le nez ou les lèvres (Stick Zones Sensibles, Vichy, SPF50 ou Mini Stick Solaire Visage Sun Care, Nutrimetics, SPF50, 18,50 euros).

Toutefois, le tube reste un inconditionnel des marques. À la contenance souvent plus faible que les flacons, il est plus léger et se glisse rapidement dans le sac où il peut être transporté sans jamais fuir. (Lait solaire âge-défense, SPF30, Thalgo, 25 euros ou lait solaire visage et corps, Isomarine, SPF30, 29 euros)

Mais pour toutes celles qui auraient envie de changer un peu, toutes les marques déclinent désormais leurs formules sous toutes les formes : sprays, flacons ou tubes, libre à vous de choisir ce qui vous convient le mieux.

 

RTBF Tendance avec AFP