Comment bronzer sans risquer sa peau ?

Comment bronzer sans risquer sa peau ?
6 images
Comment bronzer sans risquer sa peau ? - © StefaNikolic - Getty Images

Une chose est sûre : plus le corps est préparé, plus la qualité du bronzage sera bonne, car, à chaque exposition, la peau sollicite ses ressources naturelles de défense et puise dans son capital soleil.

Prendre conscience des dangers du soleil pour la peau

Des insolations au cancer, les ultraviolets sont les grands responsables. Ils se divisent en deux types : les UVA et UVB. Les premiers sont les plus dangereux car ils s'attaquent à la couche la plus profonde de la peau et peuvent provoquer des mélanomes. Les seconds, moins sournois, montrent leurs effets à court terme : rougeurs, coups de soleil, allergies.

Face à ces rayons nocifs, notre corps réagit en produisant des mélanocytes, à l'origine du bronzage. Paradoxalement, ces mêmes mélanocytes peuvent être à l'origine du cancer de la peau. La coloration naturelle est donc un bouclier à double tranchant.

Anticiper en faisant le plein d'antioxydants

Certains aliments peuvent en effet vous aider à lutter contre les agressions des ultraviolets qui provoquent une augmentation des radicaux libres, entraînant un vieillissement prématuré de la peau et un risque de cancer accru.

Tournez-vous vers les poissons gras, comme le saumon ou le maquereau, riches en vitamine A. Faites le plein de fruits et de légumes joliment colorés comme les fraises, les tomates ou les poivrons, sources de vitamine C. N'oubliez pas en outre de faire la part belle aux amis orangés comme les carottes, les melons, les abricots, les mangues... Le bêta-carotène qu'ils contiennent permet en effet de préparer la peau au bronzage tout en augmentant sa coloration.

S'exposer au soleil de façon raisonnable

Il n'y a pas de secret, pour protéger au mieux sa peau des effets néfastes du soleil, il faut prendre l'habitude d'enfiler tee-shirt ou large chemise à la plage. C'est la meilleure solution pour se protéger. On évite les séances d'UV en cabine avant de partir. Leurs vertus préventives sont illusoires, elles ne réduisent en rien les risques d'allergies.

Ne jamais perdre de vue la bonne hydratation

Une peau bien hydratée, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur, résiste mieux au soleil, grand ravisseur d'eau. Buvez un litre et demi d'eau minimum chaque jour, et appliquez des soins hydratants matin et soir. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d'huile de carotte biologique à votre crème de jour pour "abricoter" votre teint. Adoptez avec votre peau des gestes doux, les frottements provoquant des taches.

Bien choisir votre crème solaire

Pour se protéger des rayons solaires, il est primordial de choisir une crème solaire adaptée à son type de peau en fonction de sa catégorie de protection et de son exposition solaire. Si vous avez la peau claire et souhaitez bronzer sans brûler ou attraper de gros coups de soleil, tirez un trait sur l'écran total qui bloque tous les rayons solaires susceptibles de rendre votre peau hâlée.

Pour choisir votre crème solaire, basez-vous sur son indice de protection (FPS) : il doit correspondre à votre type de peau. Plus celle-ci est claire et sensible, plus elle est fragile et plus elle nécessite un indice de protection élevé.

Renouvelez l'application de votre crème solaire toutes les deux heures, et ce même si vous êtes au bord de la plage, en pleine randonnée, sur la terrasse d'un café ou dans le jardin. Appliquez votre crème solaire, résistante à l'eau, patientez 15 minutes avant d'aller vous baigner, afin qu'elle pénètre et protège au mieux votre peau.