Chasser les Pokémon ou conduire, il faut choisir

Le jeu est disponible en France depuis le dimanche 24 juillet.
©Sophia Kembowski / dpa / AFP
Le jeu est disponible en France depuis le dimanche 24 juillet. ©Sophia Kembowski / dpa / AFP - © SOPHIA KEMBOWSKI - AFP

La folie du jeu "Pokémon Go" est telle que des conducteurs avouent poursuivre leur chasse même lorsqu'ils sont sur la route, révèle une étude Minute-auto.fr, lundi 25 juillet.

Disponible en France, depuis dimanche 24 juillet, et depuis plusieurs semaines dans d'autres pays, le jeu mobile suscite autant d'excitation chez les fans que de polémiques, notamment liées à la sécurité. Différents incidents ont déjà eu lieu, à cause de l'inattention des joueurs à leur environnement extérieur. En France, la semaine dernière, la Gendarmerie nationale a ainsi publié un message d'alerte pour inciter les conducteurs à ne pas jouer au volant. 

Une mise en garde nécessaire, comme le confirme cette étude. Si 85% des propriétaires d'une voiture ont avoué avoir joué à Pokémon Go sans toucher au volant, plus de la moitié de ces conducteurs (59%) confessent avoir joué pendant qu'ils conduisaient.

Une grande majorité (90%) a ainsi pris le parti de prendre la route pour avaler des kilomètres et espérer attraper des Pokémon. Toutefois, seuls les trois quarts reconnaissent que cette attitude présente un danger pour eux et pour les autres. 

Mais, la chasse des Pokémon au volant ne concerne pas seulement les automobilistes. Les cyclistes sont 87% à avoir tenu le guidon tout en attrapant les monstres virtuels. Les motards sont pour leur part plus conscients du danger. Seuls 6% ont chassé les Pokémon en conduisant. 

L'enquête a été menée du 11 au 20 juillet 2016 auprès d'un échantillon de 3024 Français âgés de 15 à 35 ans.