Boire avec modération n'est pas forcément bon pour la santé

Boire avec modération n'est pas forcément bon pour la santé
Boire avec modération n'est pas forcément bon pour la santé - © eclipse_images - Getty Images

Nous vivions tous avec la certitude proclamée par la science que la consommation d'alcool pouvait faire du bien à notre santé. Boire un ou deux verres d'alcool par jour était réputé réduire les risques de maladies telles que les accidents vasculaires cérébraux, les troubles cardiaques ou encore le rhume ou le diabète.

Ce n'est pas ce que la recherche publiée par l'Université de Victoria au Canada révèle. En effet, cette nouvelle étude prouverait que les recherches précédentes se trompaient sur les bienfaits de l'alcool et n'évaluaient pas ses réels dangers.

Elle révèle même une absence totale des bienfaits de l'alcool sur notre santé. Tim Stockwell, l'auteur de cette nouvelle recherche, a revu les résultats des recherches précédentes et analysé de nombreux cas pour enfin découvrir que l'alcool n'a absolument aucun point positif et que les recherches précédentes s'étaient trompées.

En effet, Tim Stockwell pense que comparer les petits buveurs et les buveurs occasionnels à ceux qui ne consomment pas du tout d'alcool a induit les anciennes recherches en erreur. Et pour cause, la plupart de ceux qui ne consomment pas d'alcool dans les pays développés sont des personnes âgées qui en consommaient par le passé et qui ont commencé à subir certains troubles liés à l'âge et à l'alcool.

De ce fait, les petits consommateurs, en comparaison aux abstentionnistes, paraissaient démonter les bienfaits d'une consommation modérée d'alcool. Tim Stockwell juge ces cas d'étude inadéquats et déclare que la théorie autour de la consommation modérée d'alcool qui réduirait le taux de mortalité ne serait qu'un mythe.