5 cadeaux de Saint-Valentin dont on se serait bien passé

On repense avec nostalgie aux premiers cadeaux de Saint-Valentin qu'on a offert, mais aussi reçu!
6 images
On repense avec nostalgie aux premiers cadeaux de Saint-Valentin qu'on a offert, mais aussi reçu! - © AleksandarNakic/istock

À l’approche de la Saint-Valentin, nous nous sommes amusées à nous souvenir de ce que nous avions offert à nos petits amoureux de l’époque, mais surtout ce que nous avions reçu d’eux ou de nos prétendants. Voici pour vous notre top 5 des cadeaux qui nous ont le plus marqués, mais pas forcément dans le bon sens. Souvenirs-souvenirs...

1. Un caleçon Arthur
Le caleçon américain faisait fureur dans les années 90 ! Ceux de la marque Arthur avait un succès dingue grâce aux imprimés originaux et créatifs. Offrir ça à un mec, c’était classe. En recevoir un en tant que fille, c’était cool aussi, mais on aurait préféré un petit bijou ou une soirée ciné à la place du caleçon bleu avec les petits chiens bruns.

 

2. Une peluche Me to You
Pour nous, offrir une peluche de ce genre était aussi original, créatif et de bons goûts que d'offrir une boîte de chocolat "Merci" à sa mamie ou à un voisin pour un service rendu. Pas glop.

 

3. Une soirée "resto" à la pizzeria
" Ma poulette, fais-toi belle, je t’emmène au resto ! " avait-t-il lancé triomphalement, tel un prince ! Du coup on s’était imaginée la musique douce, la jolie nappe, la carte matelassée, les chaises confortables, la lumière tamisée, un petit cadeau... Mais tout ça s’est terminé dans la pizzeria surpeuplée d'une chaîne de fast-food aux cartes grasses, à l’ambiance "néon" et aux banquettes poisseuses. Niveau glamour : -15.

 

4. Le cœur à briser en deux et à partager
Oui, quand on parlait de bijoux, on pensait plutôt à une petite chaine avec un petit brillant ou un joli petit bracelet, pas le truc du cœur à briser en deux ! Parce que ça, pour nous, c’était le high level du ringardisme ! La moitié que nous avons reçue est restée dans sa boite, éternellement.

 

5. Un poster géant de Titanic
Quand on lui avait dit qu’on adorait le film Titanic (et surtout Leonardo DiCaprio), on ne pensait pas une seule seconde qu’il allait nous offrir un poster géant à la Saint-Valentin ! Même si ça nous a fait plaisir, un peu, nous n'avons jamais pu l'accrocher sur le mur de notre chambre tant il était grand ! Il a fini sa vie au grenier, bien replié. 

 

Florence Frans