10 conseils pour se débarrasser de ses mauvaises habitudes de consommation

10 conseils pour se débarrasser de ses mauvaises habitudes de consommation
10 conseils pour se débarrasser de ses mauvaises habitudes de consommation - © Tous droits réservés

La coach de santé Anneleen de Lille nous donne des conseils pour mieux vivre.

Depuis 7 ans, elle coache les personnes qui désirent modifier quelques-unes de leurs mauvaises habitudes tenaces comme un mode de vie peu sain, la procrastination ou la mauvaise gestion du stress.

You snooze, you lose

Si vous avez une idée qui peut s'avérer bénéfique pour votre santé, ne procrastinez pas et mettez-la en application dans les 5 secondes. Par exemple, si vous vous dites "Une petit marche me ferait du bien plutôt que de boire une tasse de café", comptez à rebours à partir de 5 et levez-vous avant d'être arrivé à 1. Rien que cette première étape (vous lever) vous fera ressentir un bienfait ("J'y suis arrivé") et la suite suivra.

Ne croyez pas tout ce que vous pensez

Certaines personnes tentent de nier la petite voix dans leur tête qui leur dit d'arrêter de penser à ce délicieux chocolat aux noisettes. Mais on sait tous ce qui se passe quand on essaie de toutes ses forces de ne pas penser à quelque chose : on y pense encore plus ! Plutôt que de vous dire qu'il ne faut pas penser au chocolat, pensez plutôt à la poire bien sucrée que vous allez manger au goûter !

Accordez-vous un temps de réflexion supplémentaire

Si vos pensées vous incitent à faire quelque chose qui n'est pas bénéfique pour votre santé, prenez le temps d'y réfléchir. Par exemple : vous pensez avoir faim. Laissez-vous quelques minutes avant de vous jeter sur quelque chose à manger et décidez en conscience si votre choix correspond à votre objectif à long terme. Si vous pensez avoir besoin d'énergie pour continuer la journée, allez prendre l'air, ça vous reboostera plus qu'un café ou qu'un Twix.

Buddy control

Cherchez un ou une amie qui pourra suivre vos progrès. Choisissez une personne avec un état d'esprit positif et auprès de qui vous vous sentez à l'aise, qui croit en vous et qui comprend ce que représente pour vous ce changement. Si vous n'avez personne dans votre entourage proche, vous pouvez envisager de faire appel à un coach professionnel.

L'union fait la force

Si vous visez le même objectif que plusieurs amis ou membres de votre famille, c'est une chouette idée de vous coacher les uns les autres. Vous pouvez, par exemple, créer un groupe Facebook ou Whatsapp pour vous motiver, vous inspirer, partager des recettes, remonter le moral quand il est bas...

Misez sur des objectifs importants pour vous

Cherchez des raisons qui sont importantes pour vous. Dressez-en la liste et relisez-la chaque jour. Visez des objectifs atteignables et concrets qui peuvent vous empêcher de craquer sur le paquet de chips. Des objectifs trop vagues ou à trop long terme ne sont pas motivant. Par exemple, "Je veux réduire mes risques de maladies cardiovasculaires", c'est trop vague. "Je veux perdre 5 kg", c'est précis.

J'ai faim, je fais quoi?

Si vous avez faim, mangez. Mais entre le Mars et la pomme, préférez la pomme. C'est simple, non ?

Limitez les endroits où vous mangez

Le grignotage, c'est une question d'habitude. Si vous n'associez que quelques endroits aux repas, les autres seront liés à d'autres activités et vous devriez moins souvent ressentir le besoin de grignoter que lorsque vous le faisiez partout.

Arrêter de manger à temps

Arrêtez-vous de manger au moment où vous pourriez encore aller marcher/courir. Vous ne devez pas forcément aller marcher mais si vous pensez pouvoir le faire directement après avoir fini, c'est que vous avez arrêté de manger à temps. Si vous avez l'impression de devoir attendre un petit 1/4 d'heure parce que vous avez un coup de pompe, c'est que votre énergie est monopolisée pour la digestion et que vous avez trop mangé.

Se peser aux mêmes moments

De nombreux facteurs différents influencent notre poids : les hormones, la rétention d'eau, le fait qu'on soit ou non allé aux toilettes... Il faut donc se peser chaque semaine dans les mêmes conditions pour pouvoir suivre l'évolution de son poids de la bonne manière.