Les mises en beauté théâtrales de la Fashion Week parisienne

Peaux lumineuses chez Ottolinger
5 images
Peaux lumineuses chez Ottolinger - © Christophe ARCHAMBAULT/AFP

Les présentations automne/hiver 2019 à Paris ont réservé une multitude d'esthétiques créatives.

Ottolinger

La présentation Ottolinger a fait la part belle aux peaux glowy, associées à des sourcils appuyés et un maquillage plutôt naturel. Côté coiffure, les mèches étaient peignées vers l'arrière pour libérer les visages et attirer l'attention sur le teint.

Christian Dior

Peter Philips, le maquilleur star de Dior, a conçu un look qui brouillait les lignes entre le rétro et le punk, à partir de regards graphiques d'inspiration 1960. Des lèvres roses ajoutaient de la fraîcheur, tout comme les carrés ondulés.

Saint Laurent

Chez Saint Laurent, l'esthétique était à la fois sexy et rock, avec des yeux de chats étirés et des lèvres nude. Les coiffures affichaient brillance et douceur et cachaient la moitié des visages pour plus de théâtralité.

Jacquemus

Le défilé Jacquemus a présenté l'esthétique signature du créateur, à savoir un teint frais, des chevelures lissées et des sourcils appuyés. Les lèvres pulpeuses et mates des mannequins soulignaient une esthétique décontractée mais néanmoins glamour.

Marine Serre

Des traits d'eyeliner graphiques et imposants attiraient le regard lors du défilé Marine Serre; ils conféraient une impression théâtrale un brin grunge à ces looks. Des sourcils foncés et des teints mats ajoutaient un peu de sévérité aux mannequins.