Delbôve : des soins naturels et bio pour une peau rajeunie à Noël

Notre avis sur la marque naturelle et Bruxelloise Delbôve
5 images
Notre avis sur la marque naturelle et Bruxelloise Delbôve - © Delbôve

Delbôve, c’est une marque belge qui existe depuis 1967 mais dont on parle trop peu. Une idée de cadeau pour Noël parfaite en ces temps moroses : on a bien besoin de prendre soin de soi !

La peau n’est plus ce qu’elle était depuis le début de la pandémie, entre le masque et le stress, les petits boutons et les imperfections se font ressentir un peu trop à notre goût. Si le maquillage n’a plus autant d’intérêt pendant cette période de télétravail privilégié, les soins de la peau naturels (et bio) sont de plus en plus sur le devant de la scène.


Lire aussi : Du "no make-up" au retour de l’acné : ce que le masque a changé dans votre routine beauté


Tendance démarre une série d’articles mettant en avant des marques qui méritent qu’on parle d’elles pour diverses raisons : locales, utilisant des produits naturels, des produits bio. Elles ont chacune plusieurs très bons arguments pour qu’on les insère dans la liste des cadeaux cette année (ou pour soi, puisque charité bien ordonnée commence par soi-même).

Delbôve, une marque bruxelloise

L’histoire de la marque remonte aux années 1950, autant dire qu’ils ont eu le temps de parfaire leurs produits. Roger Delbôve est propriétaire alors d’un salon de coiffure où l’art du cheveu ne se limite pas à les couper mais bien à en prendre soin, du cuir chevelu jusqu’aux pointes. Avec un point de vue aussi bien esthétique que scientifique, Roger Delbôve constate que de nombreux cuirs chevelus sont endommagés par les composants chimiques des produits.

Tout en élargissant son réseau de salons, il approfondit ses connaissances des mécanismes biochimiques de la peau. Ses archives recèlent quantité d’articles et d’écrits sur un des fondements de ses études : l’homéostasie. Selon ce principe, tout système vivant est capable de maintenir ou de retrouver par lui-même l’état d’équilibre propice à son bon fonctionnement, malgré les contraintes extérieures auxquelles il est soumis.

Déçu par les produits disponibles à l’époque, il entraîne sa femme dans le développement d’un traitement basé sur le principe de l’homéostasie. Marion accepte le défi et s’associe à un biochimiste afin de créer un produit qui aide la peau à retrouver son équilibre et à rétablir ses fonctions naturelles, sans artifices.

C’est alors que naît la fameuse Crème Sorcière, leur best-seller depuis des dizaines d’années. Anecdote cocasse, c’est un journaliste, à qui Marion a fait tester la crème, qui trouve ses résultats si magiques qu’il la qualifie de “crème sorcière”. Un nom qui restera ! Une marque on ne peut plus bruxelloise puisque l’institut de beauté de Mme Delbôve s'est installé dans le salon de coiffure de son mari Rue Vanderkindere !

Depuis 25 ans, Gina d’Ansembourg est une inconditionnelle des soins Delbôve, tout comme son mari et sa famille puisque les produits sont unisexe et bons pour tous les âges de la peau. C’est Marion Delbôve qui l’a initiée, interpellée par le peu de temps et d’attention que Gina accordait à sa peau, tout comme de nombreuses femmes encore aujourd'hui. Lorsque Marion décède en 2011, c’est Gina qui reprendra les rênes de la marque.


Lire aussi : la série test de cosmétiques bio : fond de teint, mascara, crayons, ...


On a testé pour vous ces produits Delbôve

Nous avons testé les produits pour vous donner un avis sincère et, surtout, savoir si les produits correspondront à votre type de peau et vos besoins.

Ayant une peau sèche avec des rougeurs, on nous a conseillé de prendre l’ensemble Eau Sorcière et la gamme Rosacelia. Base de tout traitement Delbôve, le Rituel Magique Eau de Sorcière est l’indispensable premier pas vers une beauté naturelle et durable.

Tous les produits sont à base d’extraits naturels de plantes, sans parabène, sans huiles minérales, non testé sur les animaux et composés de produits d’origine biologique. Ils sont fabriqués en France.

Eau de Sorcière : notre avis

La gamme Eau de Sorcière se compose d’un distillat (à ne pas confondre avec un hydrolat !) et une crème-émulsion. "Le duo nettoyant qui protège et renforce la barrière hydrolipidique pour une peau éclatante de santé. Il élimine le maquillage et les impuretés, détoxifie la peau sans la décaper ni l’assécher. Il lisse le grain de peau, les pores sont resserrés et les imperfections atténuées. Apaise la peau, unifie le teint. Ralentit les signes de l’âge. Protège la peau des agressions extérieures (pollution, radicaux libres, stress… )". Une belle promesse !

  • Le distillat régénérant et équilibrant – YUKA : 72/100

Un distillat est un liquide obtenu par condensation de la vapeur recueillie en fin de distillation, il est donc beaucoup plus concentré qu’un hydrolat et ne peut pas être directement utilisé sur une peau qui n’y est pas habituée.

Les deux produits de la gamme "sont formulés à partir d’extraits végétaux […] Parmi ceux-ci, l’Arnica, qui apaise les peaux, même les plus sensibles, et les régénère ; l’huile de germe de blé, aux vertus antioxydantes, qui nourrit et adoucit ; la lavande, un antiseptique puissant, qui purifie la peau ; la vitamine B6, qui stimule le renouvellement cellulaire pour une peau plus ferme ; le fucocert, actif d’origine naturelle, qui adoucit les peaux délicates et sujettes à l’inconfort."

  • La crème et émulsion équilibrante – YUKA : 79/100 - INCI Beauty : 17,8/20

Cette crème peut être utilisée avec le distillat comme un nettoyant visage, seule comme une crème de jour. Cette formule originale a été créée par Marion Delbôve et fait des merveilles depuis plus de 50 ans.


Notre avis

Lors du Rituel Magique (distillat et crème mélangée pour nettoyer la peau), l’action se fait sentir directement. La crème devient lait et s’applique très facilement sur la peau, la peau tire un peu face à ces produits qu’elle n’est pas habituée à recevoir. Ce nettoyage peut être un peu agressif la première fois, c’est pourquoi dans les instructions il est écrit qu’il faut démarrer avec un tout petit peu de distillat et augmenter ensuite les doses.

L’ensemble du rituel est très agréable, les odeurs de plantes, le massage du visage, on prend le temps de savourer chaque geste et de faire une pause après la journée. À la fin du rituel, ma peau sensible et sèche réclame à boire et c’est là qu’entre en jeu la série Rosacelia.

Gamme Rosacelia : notre avis

Delbôve propose plusieurs séries de produits pour les peaux différentes. Ayant une peau sèche et sensible, la série Rosacélia semble tout indiquée. A base d’extraits de marronnier d’Inde et Arnica notamment, ces principes actifs "favorisent la diminution progressive des rougeurs. En renforçant les vaisseaux sanguins, elle limite aussi leur apparition. L’achillée millefeuille produit un effet apaisant et l’alpha bisabolol (dérivé de la camomille) réduit la réactivité cutanée (sécheresse, tiraillements). De plus, les huiles d’avocat et d’amande douce renforcent l’hydratation spontanée de la peau, tandis que le beurre de cacao et le panthénol exercent sur elle une action protectrice."

  • Sérum Rosacélia – YUKA : 86/100

Cet Elixir anti-rougeurs à une texture qu’il faut légèrement agiter avant emploi au risque de n’avoir que le liquide aqueux et non pas le produit en entier. Marie-Claire nous montre comment le poser sur la peau qui boit le sérum très rapidement sans laisser de texture collante comme c’est souvent le cas pour les sérums. L’odeur douce est un vrai réconfort et on inspire profondément pour se détendre en même temps qu’on prend soin de sa peau.

  • Crème Rosacélia – YUKA : 86/100

On applique ensuite la crème Rosacélia qui a une texture aérienne et dont il ne faut pas prendre beaucoup tant elle s’applique facilement sur la peau apprêtée par le sérum. L’odeur est tout aussi douce et agréable et la peau est rapidement apaisée du tiraillement du nettoyage.


Notre avis

Après plusieurs jours d’utilisation, la peau s’est habituée au nettoyage et l’ensemble du rituel est adopté à 100%. Ma peau est naturellement matifiée (impressionnant !) et l’hydratation est parfaite pour une peau qui a l’habitude de demander de la crème plusieurs fois par jour tant elle est sèche et vite agressée. Marie-Claire me disait ne rien utiliser d’autre depuis des années et nous pouvons comprendre pourquoi.


Plus d’infos

  • Adresse : 67 rue de l'Abbaye à 1050 Bruxelles, ouvert du mardi au samedi, 11h à 13h et 14h à 18h
  • Site internet : https://delbove.com/
  • Bon plan : n’hésitez pas à demander un diagnostic de votre peau, Marie-Claire sera ravie de vous guider dans les produits et de vous montrer comment utiliser leurs créations !