Produits cosmétiques: toxiques pour l'environnement

Produits cosmétiques toxiques pour l'environnement
6 images
Produits cosmétiques toxiques pour l'environnement - © Ridofranz - Getty Images/iStockphoto

Nous les utilisons chaque jour pour notre hygiène et pourtant, certains cosmétiques contiennent des substances indésirables, pour la santé, mais aussi pour l'environnement

Encore aujourd'hui, les industriels qui fabriquent ces produits ne sont que peu sensibilisés à la question de l'impact généré par leur activité. Pourtant, nombre de conférences mondiales et réunions nationales nous préviennent des dangers liés à leur utilisation.

Qu'est-ce qu'un produit cosmétique ?

On entend par produit cosmétique toute substance ou préparation destinée à être mise en contact avec les diverses parties superficielles du corps humain, notamment l'épiderme, les systèmes pileux et capillaire, les ongles, les lèvres et les organes génitaux externes ou avec les dents et les muqueuses buccales en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d'en modifier l'aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles.

Un nombre d'ingrédients toxiques alarmant !

Chaque jour, nous utilisons des produits cosmétiques sans vraiment réaliser l'impact qu'ils peuvent avoir sur notre corps, sur l'environnement et sur la planète. Plusieurs ingrédients sont à éviter au moment de l'achat de toutes ces lotions, mixtures, shampooings, déodorants et maquillages dont nous avons pris l'habitude d'enduire notre corps. Des chercheurs avancent qu'un huitième des 82.000 ingrédients entrant dans la composition des produits de soins personnels sont des produits chimiques industriels qui comprennent cancérigènes, pesticides, toxines reproductives, plastifiants et dégraisseurs. Il est donc recommandé de regarder attentivement la liste d'ingrédients sur votre bouteille de shampooing ou de votre tube de crème pour les mains.

Les microbilles, paillettes et huiles minérales

Nos gels douches, dentifrices ou gommages pour le corps sont souvent remplis de petites particules en plastique: les microbilles. Ces dernières polluent les océans. Quant aux paillettes, d'autres particules de plastique que l'on retrouve dans certains produits de beauté, elles ne se désintègrent jamais vraiment et finissent ingérées par les poissons et les mammifères marins. Les huiles minérales, issues de la pétrochimie et non biodégradables, notamment, ont aussi un effet désastreux sur l'environnement. Leur interdiction est demandée par des scientifiques.

Des produits difficiles à reconnaître

La cosmétique conventionnelle utilise une majorité d'ingrédients synthétiques, issus pour la plupart de la pétrochimie, voire de la chimie lourde, et rien ne nous renseigne sur l'impact écologique de leur fabrication sur l'étiquette du produit, chaque ingrédient étant souvent lui-même un produit. Pour le fabriquer, l'industrie chimique doit parfois transformer de la matière et cette transformation fait parfois appel à des procédés dommageables pour l'environnement.

L'alternative: le produit cosmétique biologique

L'agriculture biologique a le vent en poupe et permet à l'industrie des cosmétiques de proposer des produits plus sains contenant moins de substances toxiques. En effet, ils sont issus de plantes ou de fruits pour fabriquer des huiles, par exemple les huiles essentielles, les savons, les crèmes et produits hygiènes, parfums,... Le seul revers de ces produits naturels est leur prix, qui est plus cher que les cosmétiques non biologiques. Ces derniers sont légion et viennent du monde entier, notamment des pays émergents, qui ne sont pas exempts de reproches quant à l'utilisation de substances toxiques. En effet, fabriquer des produits cosmétiques en utilisant des substances toxiques revient nettement moins cher que de produire des produits biologiques. Aussi sur un marché aussi concurrentiel que les produits cosmétiques, des pays n'hésitent pas à gonfler leurs marges en utilisant des produits toxiques. Le mieux est de limiter le nombre de produits cosmétiques utilisés au quotidien. La plupart ne servent pas à grand-chose et en plus, coûtent cher. Ensuite, il est toujours préférable de privilégier des cosmétiques et soins bio pour la peau. Malheureusement, ce n'est pas toujours donné! Reste donc la solution de les faire soi-même...