Les grands noms du design se mettent au parfum

Les grands noms du design se mettent au parfum
6 images
Les grands noms du design se mettent au parfum - © Tous droits réservés

Le studio japonais Nendo, du designer Oki Sato vient de signer, pour la maison Kenzo, un flacon pour la fragrance "Totem". À cette occasion, retour sur ces grands noms du design international, qui se sont essayés à l'exercice du flacon de parfum.

Nendo, avec "Totem" de Kenzo

À travers cette bouteille cylindrique, frappée des lettres géométriques du mot totem, Nendo a souhaité évoquer une nouvelle génération de jeunes gens sans clivages culturels et qui partagent une identité commune, et ce grâce à la propagation des médias en ligne. Une génération considérée comme une nouvelle "tribu", dont ce parfum unisexe symbolise l'interdépendance. Pour incarner cette idée, le studio a donné naissance à un flacon de verre violet foncé, dont la forme rappelle celle des totems traditionnels. Disponible en trois modèles différents, le citron boisé sera jaune, le floral boisé sera orange et le fruité boisé, bleu.

Philippe Starck avec "L'air du temps" de Nina Ricci

Pour ce parfum mythique signé Nina Ricci, le plus connu des designers français Philippe Starck a pensé un flacon plat. L'assise a disparu pour ne laisser qu'aux silhouettes des deux colombes, qui semblent s'être posées à même le sol. Fait en verre dépoli, l'objet présente une partie (une aile) recouverte par un capot en zamac galvanisé. Pour le designer, le "flacon (...) s'est auto-dessiné en s'affinant, en se fondant, en réduisant sa masse, jusqu'à n'être plus que l'atome indivisible".

Ora- ïto avec "Miss Pucci" de Pucci

Pour ce parfum de la maison italienne Pucci, Ora- ïto a choisi un motif issu de l'imprimé Vivara, qui associe des nuances de rose et de rouge. Le designer a fait passer le dessin de la 2D à la 3D, en posant l'imprimé sur une bulle de verre, elle-même enserrée dans une structure argentée.

Ettore Sottsass avec "Eau d'Issey" d'Issey Miyake

Le styliste japonais Issey Miyake, a toujours été un grand admirateur du travail du designer italien Ettore Sottsass, père du mouvement dit "Memphis", reconnaissable à ses formes originales et ses coloris vifs. En 1997, les deux hommes se rencontrent. L'Italien va alors dessiner un flacon pour le créateur de mode. L'objet est une mince bouteille en verre transparent où se trouvent trois brins de plastique rose, orange et jaune.

Ron Arad pour Kenzo

Habitué aux flacons plein de transparence et de légèreté, la maison Kenzo a décidé de faire un pas de côté en demandant les services du designer israélien Ron Arad. Pour cette fragrance sans nom, le créateur a conçu un écrin massif ondulé. Seul le bouton poussoir rappelle au quidam qu'il s'agit non pas d'un charmant bibelot épuré mais d'un flacon.

 

RTBF TENDANCE avec AFP