Le mythique Chanel N°5 en cinq dates clés

A l'occasion du 100e anniversaire de son N°5, Chanel a convié six personnalités internationales, dont l'actrice Marion Cotillard, le danseur Lil Buck et la professeure et chercheuse en psychologie Laurie Santos, à s'exprimer sur la célébrité, et plus particulièrement sur son influence sur la culture, la créativité et la société.

Une notoriété qui n'est pas sans rappeler celle de l'un des parfums les plus célèbres au monde, qui a su traverser les époques et les générations sans prendre une ride.

L'icône de la parfumerie fête son centième anniversaire

Un parfum pionnier. Un parfum révolutionnaire. Un parfum de caractère. Chanel N°5, double olfactif de Gabrielle Chanel, composé comme une robe haute couture, marque une rupture dans l'histoire de la parfumerie et se hisse en quelques années seulement au rang d'icône.

100 ans plus tard, il continue d'inspirer les femmes, toutes générations confondues, mais également les artistes de tous horizons, et jouit toujours d'une célébrité sans faille.

Les 5 dates qui ont créé le mythe

  • Le 5 mai 1921 marque le lancement du N°5 de Chanel, composé par Ernest Beaux, l'un des plus grands parfumeurs au monde, qui associe des ingrédients nobles naturels à des molécules de synthèse, les aldéhydes. Une première qui fait du N°5 un parfum révolutionnaire, en rupture avec les codes de son époque.

  • 1937 : année durant laquelle Gabrielle Chanel bouscule une nouvelle fois les codes et devient la première femme à incarner son propre parfum. La couturière pose pour une affiche publicitaire destinée au Harper's Bazaar face à l'objectif du photographe François Kollar dans un appartement du Ritz.

  • 1952 : année au cours de laquelle Chanel N°5 se hisse un peu plus au rang d'icône. L'actrice américaine Marilyn Monroe, autre icône intemporelle, confie dans une interview ne porter que "quelques gouttes de N°5" pour dormir. Une phrase aujourd'hui mythique aux quatre coins du monde.

  • 1959 : le N°5 de Chanel, icône de la parfumerie, est également reconnu par le monde de l'art. Il s'expose alors au Museum of Modern Art (MoMA) de New York. Une consécration. Source d'inspiration pour de nombreux artistes, le N°5 fait également l'objet d'une déclinaison de neuf sérigraphies signée Andy Warhol au milieu des années 1980.

  • 2016 : après N°5 L'Extrait (1921), N°5 Eau de Toilette (1924), N°5 Eau de Parfum (1986) et N°5 Eau Première (2008), la cinquième interprétation du parfum mythique voit le jour en 2016 grâce à Olivier Polge. Il s'agit de N°5 L'Eau, qui se présente comme une eau de toilette florale fraîche.