Hayley Hasselhoff : 3 choses à savoir sur la première mannequin grande taille à poser pour Playboy

3 choses à savoir sur Hayley Hasselhoff, première mannequin grande taille à poser pour Playboy
3 choses à savoir sur Hayley Hasselhoff, première mannequin grande taille à poser pour Playboy - © Tous droits réservés

La fille de David Hasselhoff, Hayley, a posé pour le magazine Playboy et est devenue la première mannequin grande taille à faire la une du magazine. Voici 3 choses que vous ignorez sur elle !

Hayley Hasselhoff a participé à Celebrity X Factor en 2019. Elle s’est déshabillée pour la version allemande de la première page de Playboy. Elle suit les traces d’autres stars comme Marilyn Monroe, Kim Kardashian, Madonna ou Pamela Anderson qui ont toutes fait la une du magazine en tenue très légère.


Lire aussi : En 2021, la mode sera inclusive ou ne sera pas


Les photos ont été prises sur le site d’un ancien bordel à Paris pendant le confinement. Elle a ensuite partagé les photos sur sa page Instagram en commentant : "Je suis profondément honorée et fière d’être la toute première mannequin ronde sur une couverture européenne de PLAYBOY @playboygermany."

3 choses à savoir sur Hayley Hasselhoff

  • Elle est mannequin ronde depuis l’âge de 14 ans

"Je suis dans cette industrie depuis que j’ai 14 ans et je suis un modèle ronde depuis que j’ai 14 ans", a déclaré Hayley au Daily Mail. Elle a également joué à la télévision notamment dans le rôle d’Amber dans la série "Family Huge", qui parlait d’adolescents envoyés en camp pour perdre du poids, en 2010.

  • Elle a porté sa propre lingerie pendant le shooting

Il était difficile de trouver des pièces qui correspondent à sa taille britannique 16-18 pendant le confinement qui ne rendait pas le shopping des plus aisés. Elle a fini par poser avec ses propres sous-vêtements. Heureusement qu’elle n’avait pas pris que des culottes Mickey !

  • Elle refuse que l’on retouche ses photos

Hayley a expliqué que Playboy ne pensait pas que le corps de quiconque devrait être modifié de "manière malsaine". "C’est un sujet délicat pour moi, car est-ce que je suis d’accord avec la retouche de nos corps à des longueurs malsaines qui ne sont pas nécessairement une représentation de qui nous sommes ? Définitivement pas !" dit-elle avec enthousiasme.

"C’est l’une des meilleures choses à propos de ce tournage : regardez mon corps, c’est mon corps !"

Même si la représentation des femmes rondes est de plus en plus forte (ou de moins en moins faible), il n’en reste pas moins que les rondes acceptées sont celles qui ont malgré tout une forme de X qui plaît à notre société actuelle.


Lire aussi : Virginie Grossat, influenceuse mode taille 54, et alors ?


Un long débat que de nombreuses femmes animent avec passion pour tenter d’augmenter la représentation de tous les corps, qu’ils soient des H, de O ou des X !