Haute Joaillerie : Dior fait de l'opale sa nouvelle muse

Haute Joaillerie : Dior fait de l'opale sa nouvelle muse
Haute Joaillerie : Dior fait de l'opale sa nouvelle muse - © Dior

Présente dans les créations de la maison Dior depuis des années, l'opale est aujourd'hui le point de départ et le fil rouge de sa nouvelle collection de haute joaillerie, présentée en marge des défilés haute couture.

Au-delà de ses qualités naturelles, de ses reflets et de ses couleurs changeantes, l'opale n'est autre que la pierre fétiche de Victoire de Castellane, directrice artistique de Dior Joaillerie, qui a choisi de la placer au coeur de cette nouvelle collection de haute joaillerie baptisée "Dior et d'Opales".

"C'est une pierre très poétique. Elle invite au conte, à la magie. Quand je la regarde, je vois la terre de loin, les océans, les archipels, les reflets des étoiles sur les flots... Je la vois comme la pierre de la nature par excellence, une pierre tellement liée au féminin qu'elle en devient organique", explique Victoire de Castellane.

Plumes et diamants

Cette collection, qui a fait appel au savoir-faire d'exception des meilleurs artisans parisiens, se divise en trois lignes distinctes, ou plus précisément en trois thématiques : deux séries de bijoux précieux et une série de garde-temps.

Victoire de Castellane a imaginé neuf bijoux mettant en vedette l'opale au milieu de diamants aux multiples tailles. Les diamants ont été choisis pour "mettre en valeur l'opale", comme le précise la directrice artistique, et accentuer son "aspect givré". Déclinée sur or blanc ou or rose, l'opale blanche, noire ou claire est placée au centre de chaque bague, bracelet, collier et boucle d'oreilles, entourée d'une multitude de diamants taille brillant, poire ou rond, entre autres.

La collection "Dior et d'Opales" comprend également dix bijoux réunis sous le nom "Petit Panache", s'articulant autour de la thématique de la plume. Une fois encore, l'opale s'impose sur chacune des six bagues et quatre paires de boucles d'oreilles, cernée par des plumes d'or jaune, blanc, ou rose, serties de diamants blancs.

Quand les bijoux donnent l'heure

La maison française propose enfin toute une série de montres joaillières, avant tout pensées comme des bracelets. Au premier abord, rien ne laisse d'ailleurs présager qu'il s'agit de garde-temps puisque l'opale, toujours au centre, pivote pour laisser apparaître des cadrans entièrement sertis de diamants. 

Le reste de la montre, de la lunette au bracelet, contribue à renforcer les différentes nuances et facettes de l'opale, qui se révèle au milieu des diamants, émeraudes, rubis, améthystes, saphirs roses, jaune ou violets, grenats spessartites, tsavorites, démantoïdes, et tourmalines Paraïba.