Epilation et rasage : la majorité des hommes conscients de la pression subie par les femmes

Epilation et rasage : la majorité des hommes conscients de la pression subie par les femmes
Epilation et rasage : la majorité des hommes conscients de la pression subie par les femmes - © gilaxia - Getty Images

Poils et séduction ne font pas bon ménage, comme le montre un sondage réalisé par IPSOS. Toutefois, il semblerait que la parité s'impose peu à peu sur le sujet, puisque plus d'un homme sur deux (54%) affirme que les femmes subissent trop de pression en matière d'épilation et de rasage.

Wilkinson a souhaité s'intéresser sur le rapport entre dépilation, qui englobe l'épilation, le rasage et autres méthodes dédiées à réduire la pilosité, et séduction entre les hommes et les femmes. Résultat: si les hommes se montrent exigeants en matière de pilosité féminine, ils commencent peu à peu à se rendre compte qu'on en demande beaucoup trop à leurs homologues féminins. Tout un paradoxe.

En détail, le sondage révèle que près des deux tiers des hommes (63%) estiment que la dépilation est un effet de mode, et plus d'un homme sur deux (54%) avoue que les femmes sont victimes d'une forte pression sociale en la matière.

Cependant, près de neuf hommes sur dix (86%) déclarent dans le même temps que la dépilation est importante pour que les femmes soient séduisantes. Un chiffre qui grimpe même à 93% chez les hommes âgés de 25 à 34 ans.

Les femmes ne sont pas en reste, puisque 46% d'entre elles considèrent que les hommes doivent eux aussi se dépiler pour être séduisants. Un chiffre bien éloigné de celui de leurs homologues masculins, mais qui indique que la pilosité peut également devenir une préoccupation masculine.

Ce sondage a été mené par Ipsos pour Wilkinson, entre le 17 et le 20 janvier derniers, auprès d'un échantillon de 2.198 Français, représentatif de la population française âgée de 16 ans et plus.