Avoir des tatouages serait bon pour la santé

Powerful African American woman portrait with sea scape
Powerful African American woman portrait with sea scape - © Florence Goupil - Getty Images

Une étude publiée dans l’American Journal of Human Biology a révélé que le tatouage peut booster le système immunitaire. Deux raisons : augmentation des immunoglobulines A et stimulation de la réponse immunitaire.

L’immunoglobuline A est un anticorps qui aide les systèmes immunitaires, gastro-intestinal et respiratoire. Des niveaux plus élevés d’anticorps aident le corps à combattre les agents pathogènes et même le rhume ou la grippe (mais peut-être pas le coronavirus donc n’allez pas tous vous faire tatouer).

Les tatouages ​​stimulent et renforcent également la réponse immunitaire. Lorsque le système immunitaire détecte un envahisseur étranger dans votre corps, il envoie des anticorps pour les attaquer. Cela se produit lorsque vous vous faites tatouer, votre corps attaque l’envahisseur étranger (l’encre de tatouage), c’est pourquoi un gonflement et une rougeur peuvent apparaître. Au final, votre corps accepte l’encre (mais souvent il faut retourner faire des retouches) mais au cours de cette période, le système immunitaire s’est renforcé grâce à ses efforts pour lutter contre l’encre.

Par contre, un premier tatouage n’a pas le même effet que plusieurs tatouages. Sur le premier, vous êtes temporairement plus sensible car votre système immunitaire est déjà occupé à combattre l’encre de tatouage. Donc pour le premier vous êtes un peu affaiblis mais les suivants (parce qu’on s’arrête rarement à un seul) vont vous booster !