Se brosser les cheveux quand ils sont mouillés

Se brosser les cheveux quand ils sont mouillés
6 images
Se brosser les cheveux quand ils sont mouillés - © pascalgenest - Getty Images/iStockphoto

Si shampooings, masques et huiles régénératrices s'accumulent dans notre salle de bain pour rendre nos cheveux doux et soyeux, quelquefois, il suffit simplement de changer nos petites habitudes.

Contrairement aux idées reçues, brosser ses cheveux au quotidien ne favorise pas leur chute, à condition que cela soit réalisé régulièrement et avec la bonne technique. Découvrez quels sont les bons gestes à adopter et ceux qu'il faut bannir!

Les bénéfices du brossage

Matin et soir, un brossage méticuleux et doux permet de stimuler la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu. Cet afflux sanguin est nécessaire pour apporter aux racines tous les nutriments nécessaires à la croissance des cheveux. Le brossage est également un très bon moyen pour répartir le sébum le long de la chevelure. A ce titre, les adeptes du "no-poo" en ont d'ailleurs compris tout l'intérêt puisque le sébum est un excellent moyen pour nourrir et rendre les cheveux plus brillants. Enfin, le brossage permet de débarrasser les cheveux des impuretés accumulées tout au long de la journée. On peut ainsi dire que le brossage est au cheveu ce que le démaquillage est à la peau.

Les gestes à bannir

Règle numéro un: ne jamais démêler ou utiliser sa brosse sur cheveux mouillés. Ces derniers sont plus cassants. Si vous souhaitez les démêler à la sortie de la douche, il est donc conseillé d'utiliser un peigne à dents larges. Pour démêler parfaitement vos cheveux sans faire de dégâts, commencez par les pointes en y allant doucement. Pas question de tirer sous peine de les casser et de vous faire mal. Un coup de pouce providentiel si vous avez souvent les cheveux emmêlés: l'après-shampooing. Ce dernier a pour seul objectif de démêler votre chevelure. N'hésitez donc pas à l'utiliser à chaque shampooing.

Les cheveux humides sont vulnérables

Sous l'action de l'eau, les écailles de kératine qui protègent la tige capillaire se desserrent et se soulèvent, affaiblissant ainsi la barrière protectrice qu'elles forment sur le cheveu. La fibre capillaire devient poreuse et plus sensible aux agressions extérieures. Mouillés, les cheveux sont donc beaucoup plus vulnérables et ont tendance à casser facilement aux passages de la brosse. C'est pourquoi il ne faut pas brosser vos longueurs lorsqu'elles sont encore humides au risque d'y sacrifier quelques mèches.

Démêler en douceur

Si vous avez les cheveux longs, brossez-les par sections. En commençant par la racine, cela peut être douloureux et vos cheveux peuvent casser. Adoptez une méthode douce, surtout si vous avez des nœuds, et commencez par de petits coups de brosse à partir du dessous des cheveux. Démêlez-les par sections en travaillant des pointes vers la racine jusqu'à ce que vous passiez sans problème la brosse sur toute la longueur des cheveux.

Le procédé idéal

Bien que vous soyez souvent pressée le matin en sortant de la douche, essayez tout de même de prendre le temps de bien vous démêler les cheveux. Pour cela, anticipez ce moment fatidique en brossant vos cheveux juste avant de les laver. Sous la douche, n'oubliez pas l'après-shampoing, qui va déjà faire une bonne partie du travail, et, si vous avez le temps, le masque capillaire. Ensuite, essorez vos cheveux, non pas en les enrubannant façon turban, mais en les tapotant doucement avec une serviette. Laissez-les sécher aussi longtemps que possible à l'air libre avant de les démêler à l'aide d'un peigne à dents larges, beaucoup moins agressif pour le cheveu que la brosse ou le peigne classique. Pour des raisons d'hygiène, il est important de faire en sorte que votre brosse reste bien propre. Ôtez les cheveux et lavez-la au moins une fois par mois pour enlever les huiles, les produits, la poussière et les autres saletés afin de ne pas les remettre dans vos cheveux.