On a testé : l'épilation définitive

On a testé : l'épilation définitive
4 images
On a testé : l'épilation définitive - © EXTREME-PHOTOGRAPHER - Getty Images

Toujours vérifier si on est rasée avant de mettre un débardeur, devoir passer chez l'esthéticienne avant d'aller à la plage, se rappeler d'acheter des rasoirs, bandes de cire ou autre, ... On en a eu marre !

Alors Tendance a décidé de tester l'épilation définitive du maillot et des aisselles.

Mais il a fallu choisir entre les deux options proposées sur le marché : lumière pulsée ou laser?

 

Épilation à la lumière pulsée

 

Qu'est-ce que c'est?

Les deux types d'épilation se basent sur le même principe : envoyer de la lumière qui sera réceptionnée par le pigment noir du poil et qui le brulera à la racine "définitivement".

La seule différence réside dans le fait que la lumière pulsée émet différents types de lumière plus diffuses alors que le laser n'émet qu'une lumière pure qui agit sur une cible précise.

 

Coût?

Elle est moins cher que le laser mais n'est pas considérée comme définitive : le poil repousse après 2 ou 3 ans.

On trouve des offres chez des esthéticiennes à partir de 99€ les 4 séances.

 

Nombre de séances?

Les résultats sont visibles dès la 1ère séance, ensuite on espace les séances de 1,5 mois au début puis de 2 mois - 3 mois, le tout sur 4 séances en moyenne. Ensuite, il faudra revenir quelques années plus tard puisque l'épilation n'est pas définitive mais durable.

 

 

Épilation laser

 

Qu'est-ce que c'est?

La technique est expliquée plus haut : un laser (lumière) qui brule le poil à la racine.

Chaque séance tue environ 20% de votre pilosité et le résultat est définitif jusqu'à 20 ans.

On fait attention de ne pas avoir la peau bronzée et à ne pas la faire bronzer après épilation (donc mieux à faire en hiver). Les tatouages sont également contre-indiqués (à moins que vous vouliez vous transformer en bâton de dynamite).

 

Coût?

Dépendant de la zone à traiter, il y a des offres à 100€ la séance maillot-aisselles.

 

Nombre de séances?

Il faut compter normalement minimum 5 à 6 séances mais cela peut aller jusqu'à 12. La personne qui vous épile vous dira en fonction de votre poil et de votre peau combien de séances il faut envisager.

 

 

Notre expérience

 

Tendance est allé dans un centre médicalisé situé près de Churchill : Epilia

On retrouve une explication sur leur site : "Formé par des médecins esthétiques le centre Epilia vous propose une épilation laser définitive encadrée par une équipe de spécialistes". De quoi nous rassurer.

 

Une séance

On prend rendez-vous, on nous explique clairement ce qu'est l'épilation laser, combien ça coute, combien de séance en fonction de notre peau et poil (minimum 6 pour nous). La première séance peut suivre directement ou on reprend rendez-vous pour se laisser le temps de réfléchir.

Le laser peut faire mal en fonction de votre niveau de sensibilité mais c'est supportable et la douleur est temporaire (juste le temps de brûler la racine du poil et on ne sent plus rien). On a un petit tube qui envoie du vent glacé pour diminuer la sensation de brûlure du laser et une crème apaisante à la fin de la séance.

La séance dure environ 15 minutes, le temps de passer sur les poils, repasser sur les poils, vérifier qu'on est bien passé sur les poils. La dame est très à l'écoute, nous propose divers styles pour le maillot, prend le temps de faire la conversation.

 

Attention :

  • la 1ère séance a un effet magique et donne l'impression que ce sera suffisant. Non, ça ne l'est pas et il faudra revenir.
  • Bien espacer les séances d'au moins 6 semaines pour laisser le temps aux poils de repousser.

 

Bilan

Après 4 séances, la dame nous dit qu'il n'y a plus besoin de revenir mais qu'on peut quand même si on en a envie. Nous avons particulièrement aimé le professionnalisme de ce centre et le fait qu'on ne nous pousse pas "à la consommation" !

On ne va pas vous mentir, ça change la vie ! On ne se préoccupe plus que de nos mollets (on est en hiver, qui s'en soucie) et pendant ce temps, nos aisselles et maillot vivent leur vie!