Le "lowshampoo" : la tendance détox des cheveux

Le "lowshampoo" : la nouvelle tendance détox des cheveux
Le "lowshampoo" : la nouvelle tendance détox des cheveux - © Nicholas Shkoda - Getty Images/iStockphoto

L'idée de ne plus agresser ses cheveux avec des shampoings chimiques est dans l'air du temps et si en plus ça leur permet de moins graisser...

Après le« no-poo » qui préconise le lavage des cheveux uniquement à l'eau claire ou, de temps en temps, au bicarbonate de soude ou au vinaigre de cidre, le « lowpoo » est une alternative qui propose le bon rythme de lavage et les produits adéquats, selon le type de cheveux.

Cette nouvelle méthode d'entretien des cheveux utilise des produits beaucoup moins agressifs que les shampoings classiques. Il s'agit plutôt de crèmes lavantes, au PH neutre et particulièrement douces, car leur formule bannit sulfates, silicone et parabènes. Pour qu'elles soient efficaces, ces crèmes lavantes doivent être en majorité composées de produits naturels et bio de préférence. Même si elles ne moussent pas, elles lavent et purifient le cuir chevelu.

Cette tendance lowpoo mise sur l'espacement des shampoings et l'élimination des agressions chimiques. Ceci évite de retirer trop souvent le sébum, cette matière formant un film gras qui protège les cheveux et le cuir chevelu. C'est justement pour cette raison qu'il est difficile à expérimenter quand on a les cheveux gras.

Il reste toutefois possible pour les cheveux secs, bouclés ou frisés. Les débuts ne seront pas une partie de rigolade. Les cheveux seront vite sales et on sera tenté de les laver. Si on arrive à résister quelque temps, le cuir chevelu va calmer le jeu, produire moins de sébum et se réguler progressivement.

De façon générale, le lowpoo est parfait pour celles qui souhaitent revenir à une routine beauté plus saine, donner un petit coup de détox à des cheveux ternes pour retrouver de la brillance et de la vigueur.

On vous donne quelques adresses où acheter des shampoings bio : Belle Bulle Bio ou Les Savons de Lyna