Lacoste présente son tout premier duo de parfums pour elle et lui

Lacoste présente son tout premier duo de parfums pour elle et lui
2 images
Lacoste présente son tout premier duo de parfums pour elle et lui - © Lacoste parfums

La marque au crocodile ouvre une nouvelle page du chapitre de sa collection de parfums "Eau de Lacoste L.12.12", avec un duo de fragrances "créé pour incarner la connexion qui lie deux adversaires". Les deux nouveaux écrins, présentés sous le nom "Eau de Lacoste L.12.12 Magnetic", seront proposés à compter d'avril prochain en parfumeries.

Le tennis est indissociable de l'univers Lacoste, tout comme la collection "Eau de Lacoste L.12.12" qui réinterprète depuis sa sortie l'iconique polo L.12.12 imaginé par René Lacoste pour l'homme, et la traditionnelle jupe de tennis plissée pour la femme. Avec ce nouveau duo de parfums, la marque au crocodile met en exergue l'esprit de fair-play, l'enthousiasme et cette sorte d'attraction qui unissent deux adversaires avant une compétition.

Bien que différents, les deux parfums reposent sur la même base : des notes de violette et de patchouli, censées symboliser la connexion entre le compétiteur et la compétitrice. Viennent ensuite des accords plus singuliers, qui définissent la personnalité de chacun.

La fragrance "Eau de Lacoste L.12.12 Magnetic pour Elle" met en lumière une note inédite, la Cléome, qui évoque les fruits tropicaux. Elle est associée à des senteurs de jasmin et de feuille de violette, ainsi qu'à un accord de vanille et de patchouli.

Son pendant masculin mêle des notes de genévrier vert des montagnes, offrant une certaine fraîcheur à la fragrance, à un accord de violette. En fond, on retrouve des effluves plus sensuelles d'ambre et de patchouli.

Le flacon conserve la forme iconique - arrondie et épurée - des parfums "Eau de Lacoste L.12.12", flanqués de l'emblématique crocodile. En revanche, les couleurs distinguent les deux essences du reste de la collection : un dégradé de rose pour elle et un dégradé de bleu pour lui.

La campagne met en scène un homme et une femme, vêtus du polo légendaire et de la jupe plissée respectivement, se tenant face à face, sans dire un mot. Ce duel, qui dégage force et émotions, évolue au rythme d'une nouvelle version du morceau "Bang Bang", signée des musiciens français Kid Francescoli et Julia Minkin. Déclinée en film, la campagne est également proposée en print via des clichés réalisés par Martien Mulder.