Vos positions de sommeil ont une signification

Top back view portrait of sleepy woman lying on stomach wearing pants singlet tired after hard day
Top back view portrait of sleepy woman lying on stomach wearing pants singlet tired after hard day - © Deagreez - Getty Images/iStockphoto

Vous pensiez qu’elles étaient inexplicables et dues au hasard, détrompez-vous.

Spécialiste du langage corporel, Olga Ciesco a expliqué au magazine Psychologies ce que pouvait bien signifier le choix – inconscient ou non – de nos positions dodo.

Dormir en étoile de mer

"Quand on s’étale, on se sent à l’aise, en sécurité". Prendre plus en plus de place peut aussi traduire un sentiment de domination.

Mesdames, messieurs, vous savez ce qu’il vous reste pour récupérer votre territoire…

Sur le dos

Cette position signifie que nous faisons face à notre environnement. Il n’y a pas de crainte, aucune agressivité, on ne se cache pas. On ne ressent pas le besoin ni l’envie de se créer une bulle de protection de l’extérieur.

Sur le ventre

"Sans être hermétique à l’environnement, on lui tourne tout de même le dos pour être concentré sur son lit et son sommeil."

Soit on se protège de la lumière ou du bruit, soit on adopte la position parce que l’on ne dort pas chez soi et que cela ne nous plaît pas."

Les mains sous l’oreiller

"Souvent, nos mains touchent quelque chose pour obtenir immédiatement un effet tranquillisant, déstressant. Ici, l’objet agit plus comme un doudou, comme s’il s’agissait d’une personne."

Le coussin entre les jambes

Un peu comme le coussin entre les mains, il agit comme un doudou. Ainsi, la personne se tranquillise et déstresse.

La main sur soi

Eh non, cela ne signifie pas spécialement un souper trop copieux…

"Souvent, nos mains touchent quelque chose pour obtenir immédiatement un effet tranquillisant, déstressant. Le principe est le même quand on s’endort les mains sur la peau (sur le ventre ou le torse)"

La position foetale

"Quand les articulations sont pliées, la position évoque un besoin d’apaisement corporel, d’aspirer à un certain bien-être, de retrouver une tranquillité. La position est confortable car nous étions ainsi dans le ventre de notre mère."