Un aquarium pour faire pousser des tomates?

Capture d'écran de la vidéo qui présente le projet EcoFarm.
Capture d'écran de la vidéo qui présente le projet EcoFarm. - © ©2014 Kickstarter, Inc

A l'heure où l'agriculture urbaine trouve de plus en plus d'adeptes, un aquarium qui fait office de mini-potager pourrait en séduire plus d'un.

Baptisée EcoFarm, ce nouveau système repose sur le principe de l'aquaponie et utilise les excréments des poissons comme un engrais naturel pour les plantes.

Pour l'essentiel, il s'agit d'un aquarium surmonté d'un bac à fleurs, mais avec un tuyau qui extrait les déjections des poissons et les diffuse dans le bac.

Les plantes sont nourries et, à leur tour, elles assurent la propreté de l'eau dans le réservoir. Le système convient à toutes sortes de plantes qui poussent dans des pots, allant des tomates cerise aux herbes fines, en passant par les fraises.

Conçu par la start-up hollandaise Ecobird, l'EcoFarm est actuellement sur la plate-forme de financement participatif Kickstarter. Si la campagne atteint son objectif, le produit sera livré en novembre aux participants ayant contribué €65 ou plus.

Cette innovation s'inscrit dans la tendance grandissante des micro-jardins en milieu urbain, illustrée notamment par le lancement cette année de l'entreprise allemande Infarm. Celle-ci propose de créer sur mesure des installations d'agriculture urbaine pour particuliers et entreprises.

 

RTBF Tendance avec AFP

EcoFarm | Food of the future