Rencontre avec : Lucile Hervet, directrice de la Porterie Notre-Dame du Haut

Lucile Hervet & la chapelle Notre-Dame du Haut, Ronchamp
Lucile Hervet & la chapelle Notre-Dame du Haut, Ronchamp - © ©ADAGP, 2014, Paris11:21

En janvier dernier, la chapelle du site de Notre-Dame du Haut, à Ronchamp (Haute-Saône), est vandalisée. Le vitrage de la lune, pensé par Le Corbusier est détruit. Une campagne de financement participative est lancée. Achevée la semaine dernière, la cagnotte est remplie. Relaxnews a rencontré la directrice du site, Lucile Hervet.

Pouvez-vous rappeler l'histoire de l'édifice ?

C'est une chapelle située sur une colline qui, depuis le Moyen-Âge, est un lieu de pèlerinage dédié à la vierge. Au XXe siècle, elle est endommagée par la foudre puis par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. On l'a rasée pour construire quelque chose de complètement nouveau. Le Corbusier a été choisi et a réalisé la chapelle Notre-Dame Du Haut, l'abri du pèlerin, la maison du chapelain ainsi qu'une petite pyramide.

Sur cette colline il y a aussi d'autres constructions. Dans les années 1970 a été ajouté un campanile réalisé par Jean Prouvé. Plus récemment, le monastère Sainte-Claire ainsi que la Porterie ont été construits en 2011 par l'architecte italien Renzo Piano. C'est un lieu touristique, culturel et cultuel où se côtoient les constructions de trois grands architectes.
 

Et un vitrage a été endommagé en janvier dernier…

Des voleurs ont voulu s'introduire dans l'édifice par une fenêtre et ont brisé un des vitrages. Il s'agissait du plus beau: il représente la lune à tête humaine avec deux petits nuages. Dans l'un d'entre eux il y avait la signature du Corbusier.
 

Pourquoi vitrage et pas vitrail ?

Les vitraux sont des puzzles de pièces de verre de plusieurs couleurs, assemblés par des baguettes de plomb. Le vitrage est une vitre coloré. Ceux de Notre-Dame Du Haut sont particuliers car ils comportent des écritures et dessins produits pas Le Corbusier lui-même.
 

Pourquoi avoir réalisé cette collecte ?

Parce que les voleurs s'en étaient pris à un élément symbolique de cette chapelle. Le site est privé depuis la Révolution française. Il appartient à l'association œuvre Notre-Dame du Haut, composée d'une quarantaine de bénévoles. Ils doivent subvenir aux besoins de ce site, ce qui n'est pas toujours facile. C'est aussi une façon de pouvoir toucher les amoureux du Corbusier.
 

Qu'en est-il des autres vitrages ?

Les vitrages de la façade sud sont aussi endommagés, à cause des changements de température. Il faut savoir que Le Corbusier avait utilisé des vitres de récupération et qu'il ne s'agit pas forcement d'un verre de grande qualité. De ce fait, il est compliqué pour nous de les restaurer, à moins de trouver des personnes à la hauteur de la tâche.
 

Votre campagne de financement a réussi. Quand commenceront les travaux ?

Il est encore tôt pour le déterminer. Mais il est sûr que la restauration du vitrage de la lune s'inscrira dans une restauration globale de l'édifice.

 

Colline Notre-Dame du Haut, 13 rue de la Chapelle
70250 Ronchamp. Ouvert toute l’année, sauf le 1er janvier. 
Du 1er avril au 31 octobre : 9h à 19h. Du 1er novembre au 31 mars : 10h à 17h.

www.collinenotredameduhaut.com

 

RTBF Tendance avec AFP