Des poupées à l'effigie de grandes dames

Depuis l’hiver dernier, Sonia Singh fait fondre les enfants qui sommeillent en nous avec ses jolies poupées. À partir de Barbie, Bratz et autres Monster Eye trop maquillées, elle crée des figurines auxquelles les petites filles peuvent s’identifier. Elle récupère d’anciennes poupées et retire leur maquillage outrancier pour en redessiner un plus naturel. La transformation nous bluffe toujours autant :

7 images
Sonia Singh rend aux poupées leur visage de petite fille © Sonia Singh / Tree Change Dolls

 

Dans la même lignée, l’artiste Wendy Tsao métamorphose les jouets hypersexués en figurines à l’effigie d’héroïnes bien réelles. Ses poupées "puissantes", telles qu’elle les nomme, sont inspirées de modèles féminins célèbres, tels que Frida Kahlo (artiste-peintre mexicaine), Malala Yousafzai (militante pakistanaise, prix Nobel de la Paix 2014 à l’âge de 17 ans), J.K. Rowling (auteure britannique de la saga Harry Potter), Waris Dirie (écrivaine et activiste autrichienne originaire de Somalie), Jane Goodall (primatologue britannique et messagère de la paix aux Nations Unies) et Roberta Bondar (première astronaute canadienne).

 

7 images
Des poupées à l'effigie de grandes dames : Malala Yousafzai © Wendy Tsao
7 images
Des poupées à l'effigie de grandes dames : J.K. Rowling © Wendy Tsao
7 images
Des poupées à l'effigie de grandes dames : Waris Dirie © Wendy Tsao
7 images
Des poupées à l'effigie de grandes dames : Jane Goodall © Wendy Tsao
7 images
Des poupées à l'effigie de grandes dames : Roberta Bondar © Wendy Tsao

 

Son but ? Susciter de l’intérêt pour ces personnages de la part des enfants, ouvrir la discussion et les inspirer. En représentant ces femmes qui ont marqué l’histoire sous des traits enfantins, les fillettes et les petits garçons qui jouent avec peuvent plus facilement s’imaginer à leur place. Avec un peu de chance, les grands fabricants de poupées suivront cet exemple et créeront des figurines davantage réalistes pour offrir une représentation de la femme plus juste aux enfants.

 

RTBF TENDANCE