Covid-19 : une bague connectée pour détecter au plus tôt la maladie chez les joueurs de la NBA

Les 22 équipes de la NBA, qui séjournent actuellement dans ce que l’on appelle la "bulle NBA" à Orlando (Floride), disposent de plusieurs technologies pour tenter d’éviter de contracter le coronavirus.

Sur base volontaire et de manière confidentielle

L’une d’elles est une bague connectée Oura, mise au point par une start-up finlandaise.

Elle est capable de détecter les premiers signes de la maladie, avec une fiabilité de 90%.

À partir des données recueillies par l’objet (température du corps, respiration, niveau de stress), il est possible de détecter les patients atteints et ce, trois jours avant l’apparition des premiers symptômes.

Les informations personnelles recueillies demeureront confidentielles, sauf lors de la détection d’un cas de Covid-19.

"Le staff n’aura aucun accès aux informations relatives au joueur à partir de la bague connectée (si celui-ci décide effectivement de la porter) en dehors du 'score de probabilité de contraction de la maladie', qui aboutira à un examen de santé plus poussé", selon Zach Lowe.

L’autonomie de la bague est d’environ une semaine. Résistante et étanche, elle se décline en plusieurs couleurs et finitions. La décision de porter cette bague reviendra aux joueurs de la NBA.