Antoine Griezmann - FC Barcelona
Antoine Griezmann - FC Barcelona - © Eric Alonso/MB Media - Getty Images

Vidéo raciste : Konami décide de rompre son contrat avec Antoine Griezmann

L’éditeur japonais Konami a décidé de mettre un terme à son contrat avec Antoine Griezmann après la diffusion d’une vidéo datant de 2019. La séquence, visiblement tournée par Ousmane Dembele, montre Antoine Griezmann et Ousmane dans une chambre d’hôtel au japon tandis que des employés sont occupés à régler la télévision.

Dans cette vidéo on peut entendre Ousmane Dembele proférer des propos racistes qui font beaucoup rire Antoine Griezmann. "Toutes ces sales gueules pour jouer à PES mon frère", "oh put… la langue", "vous êtes en avance ou vous n’êtes pas en avance dans votre pays ? "

Les deux joueurs ont rapidement présenté leurs excuses sur les réseaux sociaux mais le mal était déjà fait puisque Konami a annoncé plus tard dans un communiqué rompre son contrat avec le joueur du FC Barcelone.

"Konami Digital Entertainment estime […] que la discrimination de quelque nature que ce soit est inacceptable explique la firme japonaise dans un communiqué dont l’extrait est relayé par nos confrères de l’Équipe. Nous avions annoncé (début juin) qu’Antoine Griezmann devenait notre ambassadeur de contenu mais, à la lumière des événements récents, nous avons décidé d’annuler le contrat. En ce qui concerne notre franchise eFootball PES, nous demanderons au FC Barcelone, en tant que club partenaire, d’expliquer les détails de cette affaire et ses actions futures."

Dans son tweet, Antoine Griezmann s’excuse après des personnes qu’il aurait pu offenser et dit notamment être engagé contre toute forme de discrimination.