News /La Culture se déconfine
News /La Culture se déconfine - © Tous droits réservés

StillStandForCulture

La Culture se déconfine

Dès le 8 mai il sera désormais possible d’organiser des événements en extérieur avec 50 personnes maximum. Cette nouvelle mesure va-t-elle donner un nouveau souffle au secteur de la Culture et lui permettre d’entrevoir une lumière au bout du Tunnel ? Il se pourrait que le secteur reprenne du service plus tôt que prévu (même sans l’aval du Codeco).

Le secteur, pessimiste, constate que la culture passe en dernier dans les préoccupations du gouvernement. Le Collectif "Still Standing For Culture" aimerait faire comprendre aux décisionnaires politiques que si des expériences tests sont réellement utiles, pourquoi ne pas les avoir menées au début de la deuxième vague en novembre dernier ?

Quelles sont réellement les solutions à l’horizon pour ce secteur ? Va-t-il dépendre de nouvelles décisions sans tenir compte des nombreux tests qui ont été mis en place dans différentes villes européennes qui prouvent tout de même l’existence de solutions ?

Le secteur culturel demande de sortir coûte que coûte de la concurrence entre secteurs et de reconstruire le tissu social mais aussi pour faire face à la précarité grandissante des travailleurs.euses de la culture et aux conséquences que cette crise va faire peser durablement sur le secteur, la réouverture des lieux culturels n’est qu’un tout petit pas vers un avenir moins sombre.

La Culture ne veut plus attendre !

Que ce soit dans le cadre de StillStanding ou des occupations de théâtres, par le musicien Quentin Dujardin ou par le KVS (qui propose un spectacle du 26 au 29 avril… –, de nombreux centres culturels, cinémas, théâtres et lieux associatifs s’apprêtent à rouvrir leurs portes au public entre le vendredi 30 avril et le samedi 8 mai. Spectacles, projections, débats, musique, performances, répétitions publiques… La mobilisation risque d’être particulièrement vive le samedi 1er mai, fête des travailleurs·euses et synonyme de conquêtes sociales.

Pour les acteurs du secteur, il devient impossible d’attendre "que la situation épidémiologique le permette". Mais promettent toutefois que ces évènements se produiront dans le respect des protocoles sanitaires décidés par les pouvoirs publics et qui ont été appliqués en 2020, garantissant à la fois la sécurité du public, des équipes, des artistes, mais aussi un minimum de rentabilité économique. Certains osent même crier haut et fort que "Le printemps culturel est enfin arrivé !"

Pour plus d’informations concernant cette reprise culturelle rendez-vous sur le site www.stillstandingforculture.be