Schweitz'air Festival / Les artistes à ne pas rater
Schweitz'air Festival / Les artistes à ne pas rater - © Tous droits réservés

Schweitz'air Festival

Les artistes à ne pas rater

À l’occasion de la fête de la musique, le Schweitz’Air Festival nous donne rendez-vous le 21 et 22 juin à Berchem pour un concert totalement gratuit. Et cette année, il y a plusieurs artistes à ne pas manquer…

Slimka et Di-Meh

Attention aux coeurs fragiles ! Les deux Suisses, membres de la SuperWack Clique sont connus pour retourner les foules en concert. En plus de leur énergie débordante, leur rap est futuriste, généreux, allie technique et nonchalance. Avec Makala, ils sont les représentants d’une scène genevoise en pleine expansion. En solo, Slimka a fait du banger sa spécialité: Sup Sup, SGG, Diego...

Di-Meh a sorti son dernier EP, Fake Love, le… 10 mai (vous avez le jeu de mots ?). Il y a notamment invité Caballero & JeanJass sur Honey Henny. Si vous n’avez entendu qu’un seul morceau de Di-Meh, c’est probablement Focus, déjà classique.

Ils clôturent la soirée (23:30-00:30) avec un show qui s’annonce prometteur… et sportif.

Tengo John

“Trois sabres trois, je viens tout découper. Ils font les fous mais je les bouffe en une bouchée”. À seulement 23 ans, Tengo John compte déjà sept projets à son actif. Ultra-productif, il semble se réserver depuis Hyakutake, son EP sorti le 23 novembre dernier. Avant de sortir un premier album ? Issu du Val-de-Marne, il mélange un rap sombre, des punchlines acérées et, parfois, une certaine mélancolie.  On vous conseille Trois Sabres (pt.3), Cityzen Spleen (ft.Prince Waly) et son dernier clip Tous les garçons.

Tengo John monte sur scène à 21:30 pour un concert de 45 minutes.

Illa J

Quand on vous a dit que le festival a mis les petits plats dans les grands, on n’a pas menti… Illa J, originaire de Detroit, c’est du sérieux ! L’interprète de Home est un artiste complet: il rappe, il chante, il écrit et produit. Petit frère du producteur de légende J Dilla, il passe très vite du temps dans les studios de musique. À 13 ans, il enregistre son premier morceau. Son quatrième album, John Yancey, est un concentré de ce qu’il fait de mieux: une ambiance smooth où il mélange chant et rap. Il montera sur scène à 18h30 ce samedi.

En plus de ces trois artistes seront aussi présents Kobo, Moka Boka, Lord Gasmique et d’autres encore.

On se voit samedi ?