Réfugiés

Une organisation flamande détourne les affiches du Vlaams Belang

En ce 11 juillet, fête de la communauté flamande, l’association flamande pour les réfugiés Vluchtelingenwerk Vlaanderen, en collaboration avec l’agence publicitaire Mortierbrigade, a lancé une campagne forte en détournant les affiches électorales du Vlaams Belang. Alors que le parti politique avait fait le choix d’utiliser le slogan " Eerst onze mensen" (ndlr : Nos gens d’abord), l’organisation a voulu être plus inclusive et l’a changé par " Ook onze mensen " (ndlr : Nos gens aussi).

Le but de la campagne ? Comme l’expliquent nos confrères de Pub.be, l’idée est de transformer un message négatif véhiculé par l’extrême droite en message positif afin de favoriser l’intégration des réfugiés en terre flamande.

Comme l’explique la porte-parole de Vluchtelingenwerk Vlaanderen, Eef Heylighen, "Notre message est que nous sommes en faveur d’une Flandre chaleureuse et accueillante où les réfugiés sont aussi les bienvenus. Nous voulons soutenir les personnes qui recherchent un foyer sûr et tous ceux qui les aident. Dans notre Flandre, il n’y a pas de place pour un slogan comme "Eigen mensen eerst" mais bien pour "Ook onze mensen".

Si l’envie vous vient d’admirer ces affiches géantes de 8m2, elles couvrent la façade du Beursschouwburg en plein centre de Bruxelles. Une cinquantaine d’autres posters, plus petits, son également visible Rue de la Vierge Noire (toujours à Bruxelles). Un site, ookonzemensen.be, est aussi disponible pour connaître l’histoire des personnes présentes sur ces affiches.